IMGP1150 (3)

Napa Valley Vintners – What the hell’s happening in Napa and why isn’t everyone freaking out about this!?

Silverado estate

Napa’s undisputedly a unique and amazing place in the world, but while the wines are rapidly sold out, the image of the region has been tinted for a while now. Known to produce the upmost and ultimately boldest and heaviest wines possible, Napa was not for anyone’s delicate palates trained with a worldwide expression of Balance, terroir and finesse.

Every year, I have the chance to meet a bunch of producers from the Napa valley vintners association and to taste their wines. While there was a definite trend towards a general freshness and a slight restraint on wood and structure, the wine would still follow pretty much every estate’s personal style. I’m not teaching you anything with this movement; it has been profoundly discussed for a while now. However, this year change is so blatant and widespread that I was shocked! Nothing’s even close to last year tasting! Worse of all, when my eyes would spread in disbelief and surprise while tasting and I would ask what happened to the producers, none of them were completely honest with me. I was given some generic answer such as: “It’s the style of the house, freshness is important, Yep, Thank you…” I haven’t met one producer that was completely assuming this complete shift towards balance and “less is more” state of mind.

I would assume a region complete Volt-face would have a much stronger backlash than it actually have. Don’t get me wrong, it’s literally a breath of fresh air in the wines and everyone should freak out about this. It’s happening! For the first time in many years, I’ve actually found words such as “restraint”, “lively acidity”, “Mineral-driven” or even “Lean” in my tasting notes. Can someone freak out with me, please!

Signorello

Napa Valley Vintners – Que se passe-t-il à Napa et pourquoi personne n’en parle vraiment?!

Sans aucun doute, Napa est un endroit unique et étonnant dans le monde, mais bien que les vins soient rapidement épuisés, l’image de la région est teintée depuis un moment. Reconnue pour produire les vins les plus audacieux et les plus lourds possible, Napa n’était pas trop conçue pour les palais délicats de qui que ce soit, formé avec une expression mondiale d’équilibre, de terroir et de finesse.

Schramsberg

Chaque année, j’ai la chance de rencontrer un groupe de producteurs de l’association des vignerons de la Napa Valley et de goûter leurs vins. Bien qu’il y ait une nette tendance à la fraîcheur générale et à une légère contrainte sur le bois et la structure, le vin suivait toujours le style personnel de chaque domaine. Je ne vous apprends rien avec ce mouvement; il a été profondément discuté depuis un moment. Cependant, le changement de cette année est tellement flagrant et répandu que j’ai été choquée! Rien n’est même proche de la dégustation de l’année dernière! Pire, quand mes yeux s’exprimait dans l’incrédulité et la surprise en dégustant et que je demandais ce qui était arrivé aux producteurs, aucun d’entre eux n’était complètement honnête avec moi. On m’a donné une réponse générique telle que: “C’est le style de la maison, la fraîcheur est importante, oui, merci …” C’est comme si aucun représentant assumait complètement ce changement complet vers l’équilibre et l’état d’esprit “less is more”.

Je supposerais qu’une région complète qui fait un Volte-face créerait une réaction beaucoup plus forte. Ne vous méprenez pas, c’est littéralement une bouffée d’air frais dans les vins et tout le monde devrait s’en rejouir. Enfin! Pour la première fois depuis de nombreuses années, j’ai effectivement trouvé dans mes notes de dégustation des mots tels que «élégant», «acidité vive», «minéralité» ou même «Léger». Quelqu’un peut s’exclamer avec moi, s’il vous plaît!

Truchard

IMGP1150 (3)

Poderi Colla

I had the chance to meet Tino Colla of Poderi colla the historic producer in Piedmont. They’ve been a winemaking family since the 18th century but the estate was founded in 1994 by this man, brother of the famous Beppe Colla. Beppe Colla is one of the great names of Piedmont wine, making the reputation of Prunotto before it was sold to Antinori by using his remarkable knowledge of where the best grapes were grown. He was one of the most important names in Piedmont as he helped established different appellations like Alba DOC for example. He was also the first to produce single cru bottlings. Obviously, this is a family that has been closely linked with not only the history of Piedmont, but the very development of it.

The estate is based on only four specific and specially chosen vineyards: Cascine Drago in San Rocco Seno d’Elvio in Alba, Tenuta Roncaglia in Barbaresco and Dardi Le Rose in Bussia from Monforte d’Alba and the recently acquired Bricco Bompè in Madonna di Como, Alba, all with rich distinctiveness. Generally speaking, what was astonishing from the wines was the precision, freshness, and liveliness in all of them. The goal of the estate is a humble one, they are building wines that must show finesse, balance, age potential but without any weight and with an expression as natural as possible. It might seem simple, but it’s in this kind of control and restraint that we can see true mastery and know-how.

Pietro Colla Blanc de Noirs Extra Brut 2015

The first traditional method sparkling made in Piedmont was called Duca D’Allba and not a lot of people knew the recipe. Tino’s Grand-father, Pietro Colla was one of the few producers who dedicated his life to the production of Spumante and that had the know-how to produce millions of bottles by himself. Remember at the time it was all manual disgorgement ( à la Volée). The Blanc de Noirs is in memory of this great man, a blend of Pinot noir with a small percentage of Nebbiolo. It’s a sparkling filled with freshness and astringent acidity. It shows great autolytic complexity yet with a vinous taste representative of its varietals.

Langhe Riesling 2016

It’s very rare to find Riesling in piedmont, but the family wanted a production of white wine, that wasn’t Moscato, so they planted a few Riesling vines. The vineyard, planted n 1985 was the very first in Piedmont. The result is a very straightforward and precise wine yet with an outstanding, almost overwhelming texture.

Langhe Riesling 2010

We find the same texture yet in a developed and integrated way. This is a wine that could age another decade easily. It has barely changed so far.

Langhe Riesling 1994

This was the first vintage ever of this odd vineyard and it wasn’t  an easy one. Yet, the wines still holds itself pretty well. It’s cloudy and fading both in color and in aromas but the acidity is still strong. For a 24 years old wine, that wasn’t expected to age much, it has more appeal then it should.

💙Dolcetto D’alba 2016, Pian Balbo

This Dolcetto is of such a vibrant and shiny color with delicate aromas of freshly picked flowers, cherries and prunes. It’s a simple wine as expected of a Dolcetto but really pleasant. It’s a sweetheart. With a price point ridiculously low this rooster label is a must try.

💙Pinot Nero 2015, Campo Romano

The campo romano is an extremely delicate wine, soft like the finest silk. It has the softness and gorgeously slightly tinted color of Pinot Noir yet with typical italien aromas of fresh cherries, olives and slight mushrooms.

Barbera d’Alba 2015, Costa Bruna

Costa Bruna shows a great intensity with a great and tasteful fruit character. This Barbera is planted on a Barbaresco Vineyard. The expression of the Barbera on this parcel was so proper and interesting that the estate decided to keep it that way, instead of replanting in Nebbiolo.

💙Barbera d’Alba 2005, Costa Bruna

Again, 2005 was not supposed to be a great vintage. Hopes were not very high as to the development of this wine, but as the saying goes: “ You can see the real know-how of a winemaker in bad vintages”. The 2005 is still lively and fresh with a fruit character that is very mature and integrated. A delicious wine with  a hint of smokiness and an outstanding balance.

Barbera d’Alba 1995, Costa Bruna

The smokiness gets pronounced in the vintage. The aromas are particuliary savory and we’ve completely lost the fruitiness of the Barbera. It would be impossible to guess the origin of this wine especially since Barbera has a young image problem.

Nebbiolo d’Alba 2015

First impression on this nebbiolo was quite closed. I had odd metallic aromas joined by rose petals and a salinity. A touch of spice would appear on the finale but overall the wine was short and shy.

Nebbiolo d’Alba 2009

All bet is on the structure in this wine. The aromas and flavors are extremely delicate but the drying tannins are completely overwhelming.

💙Langhe, Bricco del Drago 2010

Located right next to Barbaresco, Bricco del drago is the historic estate of the Family. It’s a blend that has surprised many, 85% Dolcetto with 15% Nebbiolo. The wine is firm and structured, more than you’d expect from a Dolcetto. It shows so much potential for ageing and to develop and interesting elegance.

💙Langhe, Bricco del Drago 2004

Such an intense wine, with a burst of fruit and structure that is extremely pleasant. It’s screaming langhe loud and clear!

💙Langhe, Bricco del Drago 1994

Quite developed on olives aromas but the way the structure fades to let dried fruits flavors shine is very interesting. It also helps the wine get an added length.

💙Barbaresco 2012, Tenute Roncaglie

This is basically lace on the palate. Extremely dry and texture but in such a sophisticated way and with such a globally elevated intensity. I understand that a lot of consumers are struggling to like Barbaresco wines, it’s not the most pleasant and thirst quenching of wine, but when you find such a detailed expression like this one, it’s satisfying on a whole other level.

Barbaresco 1998, Tenute Roncaglie

Still extremely intense and structured. However, the tannins are way more drying strangely. It doesn’t have the intricate palate the the 2012 had because of this drying effect.

Barolo 2006, Bussia

This Barolo is very firm, not to be enjoyed already. It does show great potential with intricate aromas of dried flowers, tar and licorice. The power in this wine is overwhelming for now.

💙Barolo 1996, Bussia

When you tone down the power with a good 22 years of ageing, this Barolo shows such a complexity. You can’t imagine the amount and intensity of aromas you get in this wine from tar and game, to spices and dark brewed coffee. Patience is a virtue and it’s definitely an assets for this Barolo.

J’ai eu la chance de rencontrer Tino Colla de Poderi colla, producteur historique du Piémont. Cette famille viticole est instaurée depuis le XVIIIe siècle, mais le domaine a été fondé en 1994 par cet homme, frère du célèbre Beppe Colla. Beppe Colla est l’un des grands noms du vin piémontais. Il a fait la réputation de Prunotto avant sa vente à Antinori, grâce à sa connaissance remarquable des endroits où les meilleurs raisins ont été cultivés. Il était l’un des noms les plus importants du Piémont puisqu’il a contribué à la création de différentes appellations, comme Alba DOC, par exemple. Il a également été le premier à produire des bouteilles d’une parcelle sécifique. De toute évidence, il s’agit d’une famille étroitement liée à l’histoire du Piémont, mais aussi à son développement même.

Le domaine est basé sur quatre vignobles spécifiques et spécialement choisis: Cascine Drago à San Rocco Seno d’Elvio à Alba, Tenuta Roncaglia à Barbaresco et Dardi Le Rose à Bussia de Monforte d’Alba et le récemment acquis Bricco Bompè à Madonna di Como , Alba, toutes avec un caractère distinctif riche. D’une manière générale, ce qui étonne chez les vins, c’est leur précision, leur fraîcheur et leur vivacité. L’objectif du domaine est humble: il élabore des vins qui doivent faire preuve de finesse, d’équilibre, avec du potentiel de vieillissement, mais sans aucun poids et avec une expression aussi naturelle que possible. Cela peut sembler simple, mais c’est dans ce genre de contrôle et de retenue que nous pouvons voir la vraie maîtrise et le savoir-faire.

Pietro Colla Blanc de Noirs Extra Brut 2015

Le premier vin pétillant de méthode traditionnelle fabriqué dans le Piémont s’appelait Duca D’Allba et peu de gens connaissaient la recette. Pietro Colla, le grand-père de Tino, était l’un des rares producteurs à avoir consacré sa vie à la production de Spumante et possédait le savoir-faire pour produire lui-même des millions de bouteilles. Rappelez-vous qu’à l’époque, tout était à dégorgement manuel (à la volée). Le Blanc de Noirs est à la mémoire de ce grand homme, un assemblage de Pinot noir avec un faible pourcentage de Nebbiolo. C’est un pétillant rempli de fraîcheur et d’acidité astringente. Il présente une grande complexité autolytique et un goût vineux représentatif de ses cépages.

Langhe Riesling 2016

Il est très rare de trouver du Riesling dans le piémont, mais la famille souhaitait une production de vin blanc, qui n’était pas du Moscato. Ils ont donc planté quelques vignes de Riesling. Le vignoble, planté en 1985, était le premier du Piémont. Le résultat est un vin très simple et précis, mais avec une texture exceptionnelle, presque écrasante.

Langhe Riesling 2010

Nous retrouvons la même texture mais de manière développée et intégrée. C’est un vin qui pourrait vieillir facilement une autre décennie. Cela a à peine changé jusqu’à présent.

Langhe Riesling 1994

C’était le premier millésime de ce vignoble unique et ce n’était pas un millésime facile. Pourtant, les vins se tiennent encore assez bien. Il est trouble, sa couleur et ses arômes s’effacent, mais l’acidité est toujours forte. Pour un vin de 24 ans, on ne s’attendait pas à beaucoup, il a plus d’attrait qu’il ne le devrait.

💙Dolcetto D’alba 2016, Pian Balbo

Ce dolcetto est d’une couleur si vive et brillante avec des arômes délicats de fleurs, de cerises et de pruneaux fraîchement cueillis. C’est un vin simple, comme on l’attend d’un Dolcetto, mais vraiment agréable. C’est un amour. Avec un prix ridiculement bas, cette étiquette de coq est un must.

💙Pinot Nero 2015, Campo Romano

Le campo romano est un vin extrêmement délicat, doux comme la soie la plus fine. Il a la douceur et la couleur merveilleusement légèrement teintée du pinot noir mais avec des arômes typiquement italiens de cerises fraîches, d’olives et de champignons légers.

Barbera d’Alba 2015, Costa Bruna

Costa Bruna montre une grande intensité avec un caractère de fruit excellent et savoureux. Ce Barbera est planté sur un vignoble de Barbaresco. L’expression de la Barbera sur cette parcelle était si appropriée et intéressante que le domaine a décidé de le conserver ainsi, au lieu de replanter du Nebbiolo.

💙Barbera d’Alba 2005, Costa Bruna

Encore une fois, 2005 n’était pas censé être un grand millésime. Les espoirs n’étaient pas très grands quant au développement de ce vin, mais comme le dit le proverbe: «Vous pouvez voir le vrai savoir-faire d’un vigneron lors de mauvais millésimes». Le 2005 est toujours vif et frais avec un caractère de fruit très mûr et intégré. Un vin délicieux avec un soupçon de fumée et un équilibre remarquable.

Barbera d’Alba 1995, Costa Bruna

Le côté fumé se manifeste de plus belle dans ce millésime. Les arômes sont particulièrement savoureux et nous avons complètement perdu le fruité de le Barbera. Il serait impossible de deviner l’origine de ce vin d’autant plus que le Barbera a un problème d’image sur la jeunesse.

Nebbiolo d’Alba 2015

Ma première impression sur ce nebbiolo était assez fermée. J’avais des arômes métalliques étranges rejoints par des pétales de rose et une salinité. Une touche d’épice apparaît sur la finale, mais dans l’ensemble, le vin était court et timide.

Nebbiolo d’Alba 2009

Tout le pari est sur la structure dans ce vin. Les arômes et les saveurs sont extrêmement délicats, mais les tanins qui assèchent sont déraisonables.

💙Langhe, Bricco del Drago 2010

Bricco del drago est situé juste à côté de Barbaresco, Bricco del Drago est le domaine historique de la famille. C’est un mélange qui a surpris beaucoup de gens, 85% Dolcetto et 15% Nebbiolo. Le vin est ferme et structuré, plus que ce que vous attendez d’un Dolcetto. Il montre tellement de potentiel de vieillissement et de développement avec une élégance intéressante.

Langhe, Bricco del Drago 2004

Un vin d’une telle intensité, avec un éclat de fruit et une structure extrêmement agréable. C’est comme si le vin criait « Langhe » haut et fort.

Langhe, Bricco del Drago 1994

Très développé sur les arômes d’olives, mais la façon dont la structure s’efface pour laisser briller les arômes de fruits secs est très intéressante. Cela aide également le vin à obtenir une longueur supplémentaire.

💙Barbaresco 2012, Tenute Roncaglie

Ce Barbaresco est essentiellement de la dentelle en bouche. Extrêmement sec et texturé, mais d’une manière si sophistiquée et avec une telle intensité globalement élevée. Je comprends que beaucoup de consommateurs ont du mal à aimer les  Barbaresco, ce n’est pas le vin le plus agréable et le plus désaltérant, mais lorsque vous trouvez une expression aussi détaillée comme celle-ci, elle est satisfaisante à un tout autre niveau.

Barbaresco 1998, Tenute Roncaglie

Encore extrêmement intense et structuré. Cependant, les tanins sont beaucoup plus secs. Il n’a pas le palais aussi complexe que le 2012 à cause de cet effet desséchant.

Barolo 2006, Bussia

Ce Barolo est très ferme, il ne faut pas en profiter tout de suite. Il présente un fort potentiel avec des arômes complexes de fleurs séchées, de goudron et de réglisse mais la puissance de ce vin est écrasante pour le moment.

💙Barolo 1996, Bussia

Après 22 ans de vieillissement, ce Barolo affiche une telle complexité. Vous ne pouvez pas imaginer la quantité et l’intensité des arômes que ce vin dégage, du goudron au gibier en passant par les épices et le café noir. La patience est une vertu et c’est définitivement un atout pour ce Barolo.

IMGP1150 (3)

Bistro Kapzak et les soirées Chef à table

Le Bistro Kapzak sait définitevement se démarquer. Que ce soit par sa cuisine unique de fusion polonaise et québécoise, la passion du chef Jason Kapzack pour les cocktails et les produits du terroirs ou leur convivialité qui n’est plus à prouver après le 7e anniversaire du restaurant. Comme si ce n’était pas assez le Chef offre environ une fois par mois, à l’occasion d’une soirée spéciale, un menu parfaitement en accord avec des vins ou des spiritueux qui lui tient à cœur. J’ai eu la chance de participer à la dernière soirée chef à table ou Jason nous as concocté un menu 5 services accorder avec les vins de la maison  Piedmontaise Pelissero. Les éditions précédentes mettaient à l’honneur les scotchs Macallan ou bien les vins de Toscane du domaine Tunia.

Pelissero est un moderniste affirmé en matière de technique de vinification, d’utilisation de fûts et de barriques et du style général de ses vins. Situé dans le district de Treiso, l’une des quatre principales communes de barbaresco, le domaine de 38 hectares de Pelissero est divisé en 5 vignobles: Vanotu, Tulin, Piani, Augenta et Munfrina. La production est concentrée entre les cépages Nebiolo, Barbera et Dolcetto, mais elle produit également Freisa, Favorita et Moscato. Globalement, les vins présentent un bon équilibre, mais surtout un style épuré et élégant. Du Dolcetto fruité au Barbaresco Tulin parfumé de sols rocheux, les vins ont tous la même délicatesse.

Les accords étaient élaborés et expliqués par Jason lui-même, toujours avec une précision dans ses descriptions. Un tartare de Canard délicieux pour commencer avec un cocktail maison. Le deuxième service, un contre-filet de veau cuit sous-vide avec cerises et purée de prunes fonctionnait particulièrement bien avec le Dolcetto d’Alba, Munfrina 2016. Ensuite, une version polonaise d’un risotto au fromage et champignons nous a tous surpris par sa qualité et ses saveurs délicieuses, suivi d’un simple agneau rôti et les barbaresco Nebiula et Tulin. Le super repas s’est terminé avec le gâteau au fromage avec croustillant de chocolat noir et tiramisu. Un vrai délice.  Est-ce que vous saviez que la majorité des légumes utilisés au Bistro Kapzak viennent directement du potager considérable et abondant de ses parents? Plus que des produits locaux, ce sont des produits familiaux et une occasion que bien peu d’artisans ont la chance d’avoir.

The Bistro Kapzak definitely knows how to stand out. Whether it’s its unique Polish and Quebec fusion cuisine, Chef Jason Kapzack’s passion for cocktails and local produce or their conviviality, which is no longer to prove after the restaurant’s 7th anniversary. As if it was not enough, the Chef offers, about once a month, a special menu pairing with a wine or spirits that is close to his heart. I had the chance to participate in the last evening chef à table when Jason concocted a 5 course menu paired with the wines of the piemontese house Pelissero. The previous editions honored the Macallan Scotches or the Tuscan wines from the Tunia estate.

Pelissero is a claimed modernist when it comes to winemaking technique, the use of casks and barriques and style in its wines. Located in the district of Treiso,one of the four key barbaresco communes,  the 38 hectares of Pelissero is divised between 5 vineyards : Vanotu, Tulin, Piani, Augenta and Munfrina. The production is concentrated between their Barbaresco, Barbera and Dolcetto, but they also make Freisa, Favorita and Moscato. Overall, the wines shows great balance but especially a sleek and elegant style. From the fruity Dolcetto to the perfumed Tulin Barbaresco made from rocky soils, the wines all have the same dedicated delicacy.

The pairings were elaborated and explained by Jason himself, always with a precision in his descriptions. A delicious duck tartare to start with a homemade cocktail. The second service, a veal tenderloin with cherries and plum puree worked particularly well with the Dolcetto d’Alba, Munfrina 2016. Then, a Polish version of a cheese and mushroom risotto surprised us all by its quality and delicious flavors, followed by a simple roast lamb and barbaresco Nebiula and Tulin. The great meal ended with the cheesecake with crispy dark chocolate and tiramisu. A true delight. Did you know that most of the vegetables used at Bistro Kapzak come directly from the large and abundant vegetable garden of his parents? More than just local products, they are family products and an opportunity that few craftspeople are lucky enough to have.

IMGP1150 (3)

Discovering Ana Gallegos

 

During her BA C in Tourism, courses in gastronomy and viticulture gave birth to a great passion for wine. So, Ana added two degrees in Sommelerie from the Universidad del Tepeyac in México and started to work as assistant sommelier at Pied de Cochon Polanco, Mexico. Since coming to Canada in 2004, She has pursued her studies and accumulated various courses: Sommellerie ASP, Management at HEC, WSET level 3 and currently started the WSET diploma process. She now shares her experience and discoveries on her personal blog, Ana Wine co. She’s one of the most sensible person and palate that I know.

https://anawineco.wordpress.com/

When did you realize that wine was a passion?

When I was studying tourism, I had a viticulture course and I discovered the beauty of wine.

What is your favorite wine event?

Montréal passion vin

What are your plans for the coming year?

To continue with my studies of WSET Diploma

What is the most remarkable bottle you have had the chance to taste?

Guigal, La Turque Côte-Rotie 2009

Which wine tourism destination is the most interesting in your opinion?

Portugal 🇵🇹 with so different kind of grapes and landscapes.

 

Au cours de son baccalauréat en tourisme, les cours de gastronomie et de viticulture ont donné naissance à une grande passion pour le vin. Ana a donc ajouté à son expertise deux diplômes de Sommelerie de l’Universidad del Tepeyac au Mexique et a commencé à travailler comme assistante sommelier à Pied de Cochon Polanco, au Mexique. Depuis son arrivée au Canada en 2004, elle a poursuivi ses études et accumulé différents cours: Sommellerie ASP, Management à HEC, WSET niveau 3 et a actuellement commencé le processus d’obtention du diplôme WSET. Elle partage maintenant son expérience et ses découvertes sur son blog personnel, Ana Wine co. C’est l’une des personnes les plus sensibles et un des meilleurs palais que je connaisse.

https://anawineco.wordpress.com/

Quand avez-vous compris que le vin était une passion?

Lorsque j’étudiais le tourisme, j’ai suivi un cours de viticulture et j’ai découvert la beauté du vin.

Quel est votre événement vin préféré?

Montréal passion vin

Quels sont vos projets pour l’année à venir?

Pour continuer mes études du diplôme WSET

Quelle est la bouteille la plus remarquable que vous ayez eu la chance de goûter?

Guigal, La Turque Côte-Rotie 2009

Quelle destination oenotouristique est la plus intéressante à vos yeux?

Portugal avec des cépages et des paysages si différents.

IMGP1150 (3)

A Ruinart Tasting

Meeting the overly talented Caroline Fiot, Winemaker at Champagne Ruinart was a blessing. Her agronomic engineer approach to wine is enlightening with a precision in her description that made me love Ruinart even more. If that’s possible!

Champagne Ruinart, as the first established Champagne house in 1729, is quite unique. The House was founded by Nicolas Ruinart whose uncle, a Benedictine monk, Dom Thierry Ruinart had an intuition. He felt that the new “wine with bubbles”, developed in his native Champagne was promised a bright future. This was one year after a Royal Decree in 1728 whereby Louis XV gave his consent for sparkling wines to be shipped. In the mid-18th century, Ruinart acquired chalk quarries just outside of Reims. It is now the very well-known Crayères classified as a historical monument by the UNESCO in 1931. Frédéric Panaïotis is the cellar master since 2007 and it is under the shade of the LVMH group that Ruinart has developed its very own style and personality famous for its Blanc de Blancs, with its distinctive and quite beautiful bottle shape

R de Ruinart Brut

This is their signature cuvee, with the most production. While it’s not destined to every market, here in Quebec, it’s the best seller of Ruinart. The style is very different than other cuvee with a way more approachable taste. Its style is more reductive and slightly oxidative and vinous. Some exotic aromas are also hinting between the texture of the Champagne. While most of the house uses Chardonnay as its emblem, R de Ruinart is based on a majority of Pinot Noir.

Blanc De Blancs

The blanc de Blancs has way more personality than the R de ruinart. 80% of the grapes comes from premier cru vineyards. Of course, as part of LVMH Ruinart has access to a very vast array of vineyards for their production but they have such a strong independent image that they also have right of inspection on new land purchases. The very characteristic of the Blanc de Blancs is its incredible balance between freshness, elegance and its creaminess that is soft and Fine. Even the aromas are unique based on jasmine and Ginger but also crackers and brioche.

Tip!! Magnum of Ruinart Blanc de Blancs will soon be available 😉

Rosé

Ruinart was the first house to make a rosé in 1764. Before, the color was added with elderberry syrup. Of course, the style was different at that time, but I think it’s very interesting to understand the evolution. Ruinart has always had quite a deep rosé color, with 16 to 18% red wine added it’s more than most other houses. Expect a taste filled with minty morello cherries and strawberries.

Ruinart

Rencontrer la talentueuse Caroline Fiot, œnologue chez Champagne Ruinart a été une grande opportunité. Son approche du vin en tant qu’ingénieur agronome est éclairante avec une précision dans sa description qui m’a fait aimer Ruinart encore plus. Si c’est possible!

Le Champagne Ruinart, première maison de Champagne établie en 1729, est assez unique. La maison a été fondée par Nicolas Ruinart dont l’oncle, un moine bénédictin, Dom Thierry Ruinart, avait une intuition. Il a estimé que le nouveau «vin à bulles», élaboré dans sa Champagne natale, était promis à un brillant avenir. C’était un an après un décret royal de 1728 en vertu duquel Louis XV donna son accord pour l’expédition de vins mousseux. Au milieu du XVIIIe siècle, Ruinart acquit des carrières de craie juste à l’extérieur de Reims. C’est maintenant le très célèbre Crayères classé monument historique par l’UNESCO en 1931. Frédéric Panaïotis est maître de chai depuis 2007 et c’est sous l’ombre du groupe LVMH que Ruinart a développé son propre style et sa personnalité célèbre pour son Blanc de Blancs, avec sa forme de bouteille distinctive et assez belle

R de Ruinart Brut

C’est leur cuvée de signature, avec le plus de production. Même s’il n’est pas destiné à tous les marchés, ici au Québec, c’est le best-seller de Ruinart. Le style est très différent des autres cuvées avec un goût beaucoup plus abordable. Son style est plus réducteur et légèrement oxydant et vineux. Quelques arômes exotiques font également allusion à la texture de la Champagne. Tandis que la plupart de la maison utilise le chardonnay comme emblème, le R de Ruinart est composé majoritairement de pinot noir.

Blanc De Blancs

Le blanc de blancs a beaucoup plus de personnalité que le R de ruinart. 80% des raisins proviennent de vignobles de premier cru. Bien entendu, dans le cadre de LVMH, Ruinart a accès à un très grand nombre de vignobles pour leur production, mais leur image indépendante est tellement forte qu’ils ont également le droit de parole sur les nouvelles acquisitions de vignobles. La particularité du Blanc de Blancs est son incroyable équilibre entre fraîcheur, élégance et son onctuosité douce et fine. Même les arômes sont uniques à base de jasmin et de gingembre, mais aussi de craquelins et de brioche.

Attention!! Des Magnum de Ruinart Blanc de Blancs seront bientôt disponible;)

Rosé

Ruinart fut la première maison à faire un rosé en 1764. Auparavant, la couleur était ajoutée avec un sirop de sureau. Bien sûr, le style était différent à cette époque, mais je pense que c’est très intéressant de comprendre l’évolution. Ruinart a toujours eu une couleur rosée assez profonde, avec 16 à 18% de vin rouge ajouté, plus que la plupart des autres maisons. Attendez-vous à un goût plein de cerises et de fraises mentholées.