IMGP5442 (2)

Chez Alexandre et Fils

I had a very lovely lunch at this restaurant. Did you know it was the first the serve draft beer back in 1982?

The owner Monsieur Alain welcomed us at our arrival and he was extremely friendly and helpful. In fact, all the staff was. There seemed to be a lot of regulars which is always a good sign. I guessed this happens when the owner is there for more than 40 years.

The décor: It’s a french brasserie and does look like any one in Paris. Even the chairs in the front section are the exact same rattan-like you’d find on a French terrace. Extremely traditional and kitsch, in a comfortable way. The attention to detail is put on what matters. Tablecloth are impeccable, glassware is top quality especially for champagne, silver cutlery. The owner told us there would be some renovation soon to freshen up the place.

Food: Simple but very pleasant. I started with a duck and foie gras terrine with lentils. It was tasty and soft. My friend had the fish quenelle. It was even more flavorsome. For the main course I took the duck confit. Obviously! (I’m in love with duck) it was very classic but well prepared. The salad missed vinaigrette but the potatoes were crispy and good. My friend took the fish of the day, a bar filet. It was simply put in the plate, without any side dish. Even by itself, it was the best dish of the whole meal. Tasty, fresh, and just lovely.

Wine: We were told Alexandre is the place to drink Champagne. And so we did. We had a piper-Heidseick by the glass and then a bottle of Charles Heidseick. They have an agreement with this champagne so they put it forward even if they have great other choices. It is an underrated champagne which a always enjoy a lot. The prices were very reasonable. They don’t have a sommelier on site but the wine card was built up by Jessica Harnois, herself.

Other little detail, they have Badoit for sparkling water instead of the usual Eska. I like it better, but that’s some personal choice.

Overall, I’d say it’s an old-fashioned place with a lot of history and stories. It has a lot to say and offer.

J’ai passé un très bon moment dans ce restaurant. Saviez-vous que ce fut les premiers à servir de la bière en fût en 1982?

Le propriétaire Monsieur Alain nous a accueillis à notre arrivée et il était extrêmement sympathique et serviable. En fait, tout le personnel l’était. Il semblait y avoir beaucoup d’habitués, ce qui est toujours un bon signe. J’ai deviné que cela arrive quand le propriétaire est là pour plus de 40 ans.

Le décor: C’est une brasserie française et ressemble à n’importe qu’elle brasserie typique de Paris. Même les chaises dans la section avant sont exactement le même en rotin que vous trouveriez sur une terrasse française. Extrêmement traditionnel et kitsch, d’une manière confortable. L’attention aux détails est mis sur ce qui compte. La nappe est impeccable, la verrerie est de qualité supérieure surtout pour le champagne, les couverts en argent. Le propriétaire nous a dit qu’il y aurait des travaux de rénovation bientôt pour rafraîchir l’endroit.

 

 

Nourriture:  simple mais très agréable. J’ai commencé avec une terrine de canard et foie gras aux lentilles. C’était savoureux et doux. Mon ami avait la quenelle de poisson. C’était encore plus savoureux. Pour le plat principal j’ai pris le confit de canard. Évidemment! (Je suis amoureuse du canard) c’était très classique mais bien préparé. La salade manquait de vinaigrette mais les pommes de terre étaient croustillantes et bonnes. Mon ami a pris le poisson du jour, un filet de bar. Il a simplement été mis dans l’assiette, sans aucun plat d’accompagnement. Même par lui-même, c’était le meilleur plat de tout le repas. Savoureux, frais et juste charmant.

Vin: On nous a dit qu’Alexandre était l’endroit où boire du Champagne. Et nous l’avons fait. Nous avons eu un piper-Heidseick au verre et une bouteille de Charles Heidseick. Ils ont un accord avec ce champagne donc ils le mettent en avant même s’ils ont d’autres choix. C’est un champagne sous-estimé qui a toujours beaucoup de plaisir. Les prix étaient très raisonnables. Ils n’ont pas de sommelier sur place mais la carte des vins a été construite par Jessica Harnois, elle-même.

Autre petit détail, ils ont la Badoit pour l’eau pétillante au lieu de l’habituelle Eska. Je préfère ça, mais c’est un choix personnel.

Dans l’ensemble, je dirais que c’est un endroit à l’ancienne avec beaucoup d’histoire et d’histoires. Il a beaucoup à dire et à offrir.

IMGP5442 (2)

A surprise at Château Marquis D’Alesme

One of the beauty of travel is that you never know where you’ll end up or what you’ll discover. Château Alesme-Becker was for me a very pleasant and unexpected discovery. Looking for a bite between a visit at Château Palmer and a visit at Château margaux, I was recommended this new place that just opened and was supposedly gorgeous. What we found is more that. The Hameau is a very relaxing terrace with great local product to taste with the estate wines. The whole estate screams “brand new” from the entrance gate to the bathroom and the creative décor makes it truly a unique, gigantic place with its garden, parc, vineyards, different villas and even a maze!

The name of the property, Marquis d’Alesme, comes from one of the early aristocratic families that at one time, owned the estate. In 1809. the Medoc chateau was sold to a Dutch wine merchant, Jean Bekker Terrlink, who changed the name of the property to include his middle name, and Chateau Marquis d’Alesme Becker was born.

In 2006, the new owner Hubert Perrodo and his daughter Nathalie Perrodo, also owner of Château Labergoce in margaux has worked miracles on the estate with massive renovations and design, created by the architect Fabien Pedelaborde with Asian influences mixed with classic French décor.

I would definitely make it a must-see during any trip to Margaux. Even if the estate reputation has not always been so good, it certainly deserves some attention and love today.

L’un des plus beaux aspects de tout voyage est que vous n’êtes jamais sûr de où vous finirez ou de ce que vous découvrirez. Château Alesme-Becker était pour moi une découverte très agréable et inattendue. À la recherche d’une bouchée entre une visite à Château Palmer et une visite à Château Margaux, on m’a recommandé ce nouvel endroit qui vient d’ouvrir et était censé être magnifique. Ce que nous avons trouvé, c’est plus que cela. Le Hameau est une terrasse très relaxante avec d’excellents produits locaux et les vins du domaine. Tout le domaine crie “tout neuf” de la porte d’entrée à la salle de bain et le décor créatif en fait un énorme lieu unique avec son jardin, son parc, son vignoble, ses différentes villas et même un labyrinthe!

Le nom du domaine, Marquis d’Alesme, vient d’une des premières familles aristocratiques qui le possédait. En 1809. Le château fut vendu à un marchand de vin néerlandais, Jean Bekker Terrlink, qui a changé le nom de la propriété pour inclure son deuxième prénom, et le Château Marquis d’Alesme Becker est né.

En 2006, le nouveau propriétaire Hubert Perrodo et sa fille Nathalie Perrodo, également propriétaire de Château Labergoce à margaux, ont fait des miracles sur le domaine avec des rénovations massives et un design, créés par l’architecte Fabien Pedelaborde auxs influences asiatiques mélangées à un décor classique français.

Cet endroit est certainement à voir lors de tout voyage à Margaux. Même si la réputation de ce troisième cru classé n’a pas toujours été aussi bonne, il mérite certainement une attention et de l’amour aujourd’hui.

IMGP5442 (2)

The historic restaurant: Le Chapon Fin

Le Chapon Fin is truly an historic establishment. It’s the kind of restaurant with a strong personality and a loyal devotion to its roots but with enough modernity to withstand the challenge of time and competition. Created in 1825, on the newly designed star shaped street around the market of the time which is now the Place des Grands Hommes within the Golden Triangle of Bordeaux, the restaurant rapidly became frequently visited. The actual décor as we see it today with its Art Nouveau rockery and greenery features came in the 1900s after the young Parisian chef Joseph Sicart started working and upgrading the kitchen. The restaurant’s reputation continued to grow exponentially and soon had famous regular clients whose names are still written on the restaurant’s ornements: Toulouse-Lautrec and Sarah Bernhardt, Georges Clémenceau, Jacques Chirac and many others. The prestige of the place was enough to claim the top of the first list of restaurants awarded 3 stars in the first edition of the Michelin Guide in 1933.

The modern days of Le Chapon Fin started in 2011 when Sylvie Cazes and her daughter Julie regimbeau resumed Chapon Fin and entrusted the reins to Brigitte Bugeaud for more than perfect execution. All the hopes are put in the young and ambitious chef, Nicolas Nguyen Van Hai. After working in various prestigious restaurants in Paris, he’s now truly on a quest for his first Michelin star. You can easily feel the passion in the overall ambiance and within each member of the team.

Le Chapon Fin est vraiment un établissement historique. C’est le genre de restaurant avec une personnalité forte et un dévouement loyal à ses racines mais avec une modernité suffisante pour résister au défi du temps et de la concurrence. Créé en 1825, sur la nouvelle rue en forme d’étoile autour du marché de l’époque qui est maintenant la Place des Grands Hommes dans le Triangle d’Or de Bordeaux, le restaurant fut rapidement fréquenté. Le décor actuel tel que nous l’avons vu aujourd’hui avec ses caractéristiques de rocaille et de verdure Art Nouveau est venu dans les années 1900 après que le jeune chef parisien Joseph Sicart a commencé à travailler et à améliorer la cuisine. La réputation du restaurant a continué à croître de façon exponentielle et il a rapidement eu des clients réguliers célèbres dont les noms sont encore écrits sur les ornements du restaurant: Toulouse-Lautrec et Sarah Bernhardt, Georges Clémenceau, Jacques Chirac et bien d’autres. Le prestige de l’endroit était suffisant pour réclamer le sommet de la première liste de restaurants classés 3 étoiles dans la première édition du Guide Michelin en 1933.

Les jours modernes du Chapon Fin ont commencé en 2011 lorsque Sylvie Cazes et sa fille Julie regimbeau ont repris Chapon Fin et ont confié les rênes à Brigitte Bugeaud pour une exécution plus que parfaite. Tous les espoirs sont mis au jeune et ambitieux chef Nicolas Nguyen Van Hai. Après avoir travaillé dans divers restaurants prestigieux à Paris, il est maintenant en quête de sa première étoile Michelin. Vous pouvez facilement ressentir la passion dans l’ambiance globale et au sein de chaque membre de l’équipe.

THE KING ALFONSO XIII TABLE

Frequent traveller King Alfonso XIII of Spain was another illustrious diner. He would always request the same table, to the right-hand side of the balcony area up in amongst the rockery. To date, the table remains the most desirable in the restaurant. There are many stories of wedding proposal that have taken place at this very table, even within various generation of the same family. How Romantic!

Le voyageur fréquent, le roi Alfonso XIII, d’Espagne, fut un autre invité illustre. Il demandait toujours la même table, sur le côté droit de la zone du balcon, parmi la roche. À ce jour, la table reste le plus demandée dans tout le restaurant. Il existe de nombreuses histoires de proposition de mariage qui ont eu lieu à cette même table, même de différentes générations de la même famille. Comme c’est romantique!

http://www.chapon-fin.com/

IMGP5442 (2)

A perfect diner at Château Haut-Bailly

Just at the southern doorstep of Bordeaux stands a very special place, filled with history, elegance and a sense of place. Château Haut-Bailly is proudly standing on the slight hill of the Graves region in Pessac-Léognan, more Léognan than Pessac. It is one of the most historic and ancient estate. Grapes were cultivated as far as 1461 on the lieu-dit “Pujau” but the estate started to take its roots more in the 1530s with the Goyanèche and Daitze families until Firmin Le Bailly and Nicolas de Leuvarde bought it in 1630 and gave it its name and its actual size of 33 hectares. Today, it is owned by the famous American banker, Robert G. Wilmers. He is really involved at the estate and rapidly started renovation and optimisation work on the whole vinification process.

Juste à la porte sud de Bordeaux se trouve un endroit très spécial, rempli d’histoire, d’élégance et de sensibilité. Château Haut-Bailly se dresse fièrement sur la légère colline de la région de Graves à Pessac-Léognan, plus Léognan que Pessac. C’est l’un des domaines historiques et les plus anciens. Les vignes ont été cultivés depuis 1461 sur lieu-dit “Pujau”, mais le domaine a commencé à prendre plus ses racines dans les années 1530 avec les familles Goyanèche et Daitze jusqu’à ce que Firmin Le Bailly et Nicolas de Leuvarde l’aient acheté en 1630 et lui ont donné son nom et sa taille actuelle de 33 hectares. Aujourd’hui, il appartient au fameux banquier américain Robert G. Wilmers. Il est vraiment impliqué dans le domaine et a rapidement commencé des travaux de rénovation et d’optimisation sur l’ensemble du processus de vinification.

A PATCHWORK OF DIVERSITY

The vineyard at Haut-Bailly has very specific, delimited and apparent differences in parcels. Some plots are up to 20 meters higher than others, with a variety of different soils. While the vines are in average 35 years old, there’s one very special plot. One small 4 hectares plot is still planted with century old vines that are mixed and unusually mingled grape varieties. Carmenère, Merlot, Cabernet Franc, Malbec, Petit Verdot and mostly Cabernet Sauvignon get along together and are said to be the heart of every bottle of Haut-Bailly.

Le vignoble de Haut-Bailly a des différences très spécifiques, délimitées et apparentes dans ses parcelles. Certaines parcelles sont jusqu’à 20 mètres plus élevées que d’autres, avec une variété de sols différents. Alors que les vignes ont en moyenne 35 ans, il y a aussi une parcelle très spéciale. Un petit terrain de 4 hectares est encore planté avec des vignes centenaires qui sont mélangées et des cépages exceptionnellement mêlés. Du Carmenère, du Merlot, du Cabernet Franc, du Malbec, du Petit Verdot et majoritairement du Cabernet Sauvignon se partagent entre les rangs et on dit qu’ils sont au cœur de chaque bouteille de Haut-Bailly.

HAUT BAILLY HOSPITALITY

The estate has undergone a serious transformation in order to offer an amazing and top of the line hospitality experience. To enhance the prestige of the place and to follow the philosophy that a Grand Cru is and should be inseparable to table delights. The private Table at Haut Bailly is a unique offer where you can truly appreciate the Grand crus and taste the specially designed menu made by the estate private Chef Jean-Charles Poinsot. He’s taken on the hard task to pair a full local menu with only the various red wines of the estate and to harmoniously show the identity of the place through the perfect services.

To pursue the privilege moment, you can also stay in the historic Chartreuse of Château le Pape just a few steps away. The four newly renovated Chambres d’hôtes can offer a peaceful stay with pampering caretakers. Château Haut-Bailly is a high end experience full of careful treatment, including visits, tastings and perfect hospitality.

Le domaine a subi une transformation sérieuse afin d’offrir une expérience d’accueil incroyable et haut de gamme. Pour améliorer le prestige de l’endroit et suivre la philosophie selon laquelle un Grand Cru est et devrait être inséparable aux délices de la table. La table privée de Haut Bailly est une offre unique où vous pouvez vraiment apprécier le Grand Cru et déguster le menu spécialement conçu par le chef du Château, Jean-Charles Poinsot. Il a pris la tâche difficile d’associer un menu local complet avec seulement les différents vins rouges du domaine et de montrer harmonieusement l’identité de l’endroit grâce aux services parfaits.

Pour poursuivre le moment privilégié, vous pouvez également rester à la Chartreuse historique de Château le Pape à quelques pas. Les quatre chambres d’hôtes récemment rénovées peuvent offrir un séjour paisible avec le soin attentionné des régisseurs. Château Haut-Bailly est une expérience haut de gamme avec un traitement minutieux, y compris des visites, des dégustations et une hospitalité parfaite.

IMGP5442 (2)

The secret garden at Bordeaux Boutique Hotel

What’s that behind those big wooden doors in the very centre of Bordeaux? Well, it’s an amazing secret garden of peace, a wine bar, a luxurious hotel and an intimate lounge just for you. The Boutique Hotel is a restored 18th-century town house with stylish rooms named after famous Bordeaux castles but also a wine bar serving appetizers, tapas and cheeses or charcuteries plates. The sommelier is very resourceful and can either guide you through the great wine list or set you up for a fun blind tasting. All their products have been carefully chosen by the head sommelier Mike Germon from producers he personally know and that he can trust.

Qu’est-ce qui se cache derrière ces grandes portes en bois au centre de Bordeaux? Eh bien, c’est un incroyable et paisible jardin secret, un bar à vin, un hôtel luxueux et un salon intime juste pour vous. Le Boutique Hotel est une maison de ville restaurée du XVIIIe siècle dotée de chambres élégantes, toutes nommées d’après se célèbres châteaux bordelais, mais aussi un bar à vin servant des amuse-bouches, des tapas et des plats de fromages ou de charcuteries. Le sommelier est très qualifié et peut vous guider dans la grande carte des vins ou vous préparer à une dégustation à l’aveugle. Tous les produits ont été soigneusement choisis par le sommelier Mike Germon provenant de producteurs qu’il connaît personnellement et auxquels il peut faire confiance.

WHAT YOU GET

Beautiful oasis of peace shaded by a 100 year-old chestnut tree, blind tasting to test your skills, delicious food but in realistic quantity, perfect when you’re still full of last night too many courses meal, a great diversity and originality in wine even if they’re all French wines, your very own special place just a doorstep away from one of the busiest shopping street in Bordeaux.

Une belle oasis de paix ombragée par un châtaignier de 100 ans, une dégustation à l’aveugle pour tester tes compétences, des bouchées délicieuses, mais en quantité réaliste, parfait quand tu es encore plein du repas trop de services d’hier soir, une grande diversité et originalité de vins même s’ils sont tous des vins français, votre propre lieu spécial, juste à une porte de l’une des plus artères commerçantes les plus fréquentées de Bordeaux.

http://hotelbordeauxcentre.com/