miraval

A surprise at Château Marquis D’Alesme

One of the beauty of travel is that you never know where you’ll end up or what you’ll discover. Château Alesme-Becker was for me a very pleasant and unexpected discovery. Looking for a bite between a visit at Château Palmer and a visit at Château margaux, I was recommended this new place that just opened and was supposedly gorgeous. What we found is more that. The Hameau is a very relaxing terrace with great local product to taste with the estate wines. The whole estate screams “brand new” from the entrance gate to the bathroom and the creative décor makes it truly a unique, gigantic place with its garden, parc, vineyards, different villas and even a maze!

The name of the property, Marquis d’Alesme, comes from one of the early aristocratic families that at one time, owned the estate. In 1809. the Medoc chateau was sold to a Dutch wine merchant, Jean Bekker Terrlink, who changed the name of the property to include his middle name, and Chateau Marquis d’Alesme Becker was born.

In 2006, the new owner Hubert Perrodo and his daughter Nathalie Perrodo, also owner of Château Labergoce in margaux has worked miracles on the estate with massive renovations and design, created by the architect Fabien Pedelaborde with Asian influences mixed with classic French décor.

I would definitely make it a must-see during any trip to Margaux. Even if the estate reputation has not always been so good, it certainly deserves some attention and love today.

L’un des plus beaux aspects de tout voyage est que vous n’êtes jamais sûr de où vous finirez ou de ce que vous découvrirez. Château Alesme-Becker était pour moi une découverte très agréable et inattendue. À la recherche d’une bouchée entre une visite à Château Palmer et une visite à Château Margaux, on m’a recommandé ce nouvel endroit qui vient d’ouvrir et était censé être magnifique. Ce que nous avons trouvé, c’est plus que cela. Le Hameau est une terrasse très relaxante avec d’excellents produits locaux et les vins du domaine. Tout le domaine crie “tout neuf” de la porte d’entrée à la salle de bain et le décor créatif en fait un énorme lieu unique avec son jardin, son parc, son vignoble, ses différentes villas et même un labyrinthe!

Le nom du domaine, Marquis d’Alesme, vient d’une des premières familles aristocratiques qui le possédait. En 1809. Le château fut vendu à un marchand de vin néerlandais, Jean Bekker Terrlink, qui a changé le nom de la propriété pour inclure son deuxième prénom, et le Château Marquis d’Alesme Becker est né.

En 2006, le nouveau propriétaire Hubert Perrodo et sa fille Nathalie Perrodo, également propriétaire de Château Labergoce à margaux, ont fait des miracles sur le domaine avec des rénovations massives et un design, créés par l’architecte Fabien Pedelaborde auxs influences asiatiques mélangées à un décor classique français.

Cet endroit est certainement à voir lors de tout voyage à Margaux. Même si la réputation de ce troisième cru classé n’a pas toujours été aussi bonne, il mérite certainement une attention et de l’amour aujourd’hui.

miraval

A visit at Château Pichon Baron

Château Pichon Longueville Baron and Château Pichon Longueville Comtesse de Lalande were once combined. In 1689, Pierre Desmezures de Rauzan started buying plots of land close to Latour which became Enclos Rauzan. Part of these lands was separated as a Dowry when his daughter, Thérèse de Rauzan married Baron Jacques Pichon de Longueville. This was to be the original Pichon Longueville estate. After his death, the estate was separated between his children. His two sons received two fifths of the vineyard and the wine-making facilities which became Pichon Baron. His three daughters received the other three fifths wich became Pichon Comtesse de Lalande.

In 1851, the fairytale castle was built under the ownership of Raoul de Pichon-Longueville. The turrets have become emblematic ever since. Approximately at the same time, the Comtesse castle was also commissioned. It was inspired by the Hotel de Lalande, located in Bordeaux. Today, Pichon Baron is attracting each and every tourists passing though the médoc wine road. The outstanding castle is facing the main street with a very wide and open entrance. In the next few years, the entrance will probably be close to keep the estate a bit more private and stop the tourist busses and groups to stop by for nothing.

In 1933 the Pichon de Longueville family sold the property to the Bouteiller family, who managed Château Pichon Baron for over 50 years until it was bought by AXA Millésimes. An architectural competition was launched in collaboration with the Paris Pompidou Centre to provide the estate with new operational buildings. The renovation of the château, began in 1988. The ornamental pool stretching before the castle is in fact very useful. Since 2008, it conceals an underground cellar, with views of both the water and the sky and helps with temperature control.

Château Pichon Longueville Baron et Château Pichon Longueville Comtesse de Lalande ont déjà été combinés. En 1689, Pierre Desmezures de Rauzan a commencé à acheter des parcelles proches de Latour qui sont devenues l’Enclos Rauzan. Une partie de ces terres a été séparée comme dot lorsque sa fille, Thérèse de Rauzan, épousa le baron Jacques Pichon de Longueville. Il s’agissait du domaine original de Pichon Longueville. Après sa mort, le domaine a été séparé entre ses enfants. Ses deux fils ont reçu les deux cinquièmes du vignoble et les installations viticoles qui sont devenues Pichon Baron. Ses trois filles ont reçu les trois cinquièmes qui sont devenues Pichon Comtesse de Lalande.

En 1851, le château de contes de fées a été construit sous la propriété de Raoul de Pichon-Longueville. Les tourelles sont devenues emblématiques depuis. À peu près au même moment, le château de Comtesse a également été commandé. Il a été inspiré par l’Hôtel de Lalande, situé à Bordeaux. Aujourd’hui, Pichon Baron attire tous les touristes qui traversent la route du vin médoc. Le château exceptionnel est face à la rue principale avec une entrée très large et facilement accessible. Au cours des prochaines années, l’entrée sera probablement refermée et protégée afin de garder le domaine un peu plus privé et arrêter les bus touristiques et les groupes de s’y arrêter pour rien.

En 1933, la famille Pichon de Longueville a vendu la propriété à la famille Bouteiller, qui a géré Château Pichon Baron depuis plus de 50 ans jusqu’à ce qu’elle ait été achetée par AXA Millésimes. Un concours d’architecture a été lancé en collaboration avec le Centre Pompidou de Paris pour fournir au domaine de nouveaux bâtiments opérationnels. La rénovation du château a débuté en 1988. La piscine ornementale s’étendant devant le château est en effet très utile. Depuis 2008, il cache une cave souterraine, avec des vues à la fois de l’eau et du ciel et aide à contrôler la température.

SECONDS

Pichon Baron also produces two second wines, from other parcels of its vineyard: Les Tourelles de Longueville and Les Griffons de Pichon Baron. Only the “Butte de Pichon Baron” is used for the Grand vin.

Pichon Baron produit également deux seconds vins, venant de différentes parcelles de son vignoble: Les Tourelles de Longueville et Les Griffons de Pichon Baron. Seule la parcelle “la Butte de Pichon Baron” est utilisé pour le Grand vin.

miraval

A visit at Château Gruaud-Larose

Since its creation, in 1725, four families have succeeded one another at the head of Gruaud Larose: the Gruaud and Larose families, the Balguerie and Sarget families, the Cordier family and the Merlaut family. It’s the story of a knight, a judge and a priest walk into a bar, just kidding this is not the start of a bad joke, it’s the three first significant members of the Gruaud family who played an important role in the birth of the estate. Nowadays, the estate is the property of Jacques Merlaut from the Taillan Group along with Chateau La Gurgue, Chateau Haut Bages Liberal , Chateau Citran , Chateau Ferriere   and Chateau Chasse Spleen and others.

The wines have had variation in consistency during its history, like the bipolar of Medoc. Still, this doesn’t stop wine lovers from around the world from appreciating the wines from this historic estate. This inconsistency is even considered a blessing since it kept the prices reasonable. For an estate that took upon itself the Maxim: “The king of wines, the wines of the kings” first used for the golden, Hungarian tokaj, Gruaud-Larose remains true to its history and proud of its image.

Depuis sa création, en 1725, quatre familles se sont succédées à la tête de Gruaud Larose: les familles Gruaud et Larose, les familles Balguerie et Sarget, la famille Cordier et la famille Merlaut. C’est l’histoire d’un chevalier, d’un juge et d’un prêtre, ce n’est pas le début d’une mauvaise blague, ce sont les trois premiers membres importants de la famille Gruaud qui ont joué un rôle important dans la naissance du domaine. De nos jours, le domaine est la propriété de Jacques Merlaut du groupe Taillan avec le château La Gurgue, le château Haut-Bages libéral, le château Citran, le château Ferriere et le Château Chasse Spleen, entre autres.

Les vins ont eu des variations de consistance au cours de son histoire, comme un bipolaire du Médoc. Pourtant, cela n’empêche pas les amateurs de vins du monde entier d’apprécier les vins de ce domaine historique. Cette inconsistance est même considérée comme une bénédiction, car elle a maintenu les prix raisonnables. Pour un domaine qui s’est approprié la devise: “Le roi des vins, les vins des rois” utilisés pour le tokaj doré, Gruaud-Larose reste fidèle à son histoire et fier de son image.

TOWER AND FLAGS

A tower was built in 1740, overlooking the vineyard and the village. It was used to check on the field workers and to announce the end of the Harvest with connotative flags. Flags were also flown from the tower to denote the nationality of the most recent customers. “It was a way for Joseph Gruaud to show off to the neighbors that he had sold his wine,” says general manager Jean Merlaut. The tower is not accessible during visits anymore. It was not renovated properly and it was quite hard to get on top for guests. Instead, the estate has built a very modern looking reception building and tasting room.

Une tour a été construite en 1740, donnant sur le vignoble et le village. Elle était utilisée pour surveiller les travailleurs sur le terrain et annoncer la fin de la récolte avec des drapeaux connotatifs. Des drapeaux ont également été affichés sur la tour pour indiquer la nationalité des clients les plus récents. «C’était une façon pour Joseph Gruaud de montrer aux voisins qu’il avait vendu son vin», explique le directeur général Jean Merlaut. La tour n’est plus accessible pendant les visites. Elle n’a pas été rénovée correctement et il était assez difficile d’y grimper pour les invités. Au lieu de cela, le domaine a construit un immeuble d’accueil et une salle de dégustation très moderne.

UNDER THE SEA

In February 1872, a ship called the Marie-Therese left Bordeaux for Vietnam carrying 2,000 bottles of 1865 Gruaud Larose. It sank in a storm in the Gaspar Straits in Indonesia. The only reminder of this incident was some notes in the Bordeaux Journal of Maritime sinisters. The Marie-Thérèse had been forgotten. One hundred and twenty years of obscurity later, nothing less than two thousands bottles were brought to the surface.

En Février 1872, un navire appelé Le Marie-Thérèse a quitté Bordeaux pour le Vietnam portant 2000 bouteilles de Gruaud Larose 1865. Il a coulé lors d’une tempête dans le détroit de Gaspar en Indonésie Le seul rappel de cet incident était quelques notes dans le Journal des sinistres maritimes de Bordeaux. Le Marie-Thérèse avait été oubliée. Cent vingt années d’obscurité plus tard, rien de moins que deux mille bouteilles ont été mises en surface.

miraval

A visit at Cos d’Estournel

If there is one stand out feature of this property, then it must surely be the architecturally stunning winery itself. It is the first building you will see when entering the St-Estephe Appellation from Pauillac, and it’s impossible not to be impressed by the exotic grandeur, complete with genuine carved doors from Zanzibar and Asian inspired Pagodas. Even with pouring rain outside, it still appears as magnificent. I can’t begin to imagine what it would have looked like with sunshine.

Louis Gaspard d’Estournel is the founder of Cos d’Estournel. He thrived for many years through debt and experiments to fully develop the estate and make the wine famous. The owner preferred selling his wine directly to his customers. In fact, Chateau Cos d’Estournel was sold in many countries, especially India.

Louis Gaspard d’Estournel would live to see his wine designated a Deuxième Grand Cru du Médoc by the negociants of Bordeaux but unfortunately, he passed away two years before the 1855 Bordeaux Classification which officially recognized Cos d’Estournel as a Second Growth.

In 1995, Cos d’Estournel became one of the first brands to begin promoting the sale of their wines in China. Later, in 2000, the estate was bought by Michel Reybier. He instigated a modernization of the winemaking facilities as well as other renovation.

S’il y a une caractéristique distincte pour ce domaine, ce doit certainement être la superbe beauté architecturale. C’est le premier bâtiment que vous verrez en entrant dans l’appellation St-Estàphe en venant de Pauillac, et il est impossible de ne pas être impressionné par la grandeur exotique, avec de véritables portes sculptées de Zanzibar et des pagodes inspirées d’Asie. Même avec une pluie battante à l’extérieur, le domaine paraît toujours magnifique. Je ne peux pas imaginer comment il doit resplendir avec un peu de soleil.

Louis Gaspard d’Estournel est le fondateur de Cos d’Estournel. Il a prospéré pendant de nombreuses années malgré les dettes et accompagné de nombreuses expérimentations pour développer pleinement le domaine et rendre le vin célèbre. Le propriétaire préférait vendre son vin directement à ses clients. En fait, Château Cos d’Estournel a été vendu dans de nombreux pays, en particulier l’Inde.

Louis Gaspard d’Estournel vivra pour voir son vin nommé Deuxième Grand Cru du Médoc par les négociants de Bordeaux mais malheureusement il est décédé deux ans avant la classification de Bordeaux de 1855 qui reconnaissait officiellement Cos d’Estournel comme une Deuxième Cru classé.

En 1995, Cos d’Estournel est devenu l’une des premières marques à promouvoir la vente de leurs vins en Chine. Plus tard, en 2000, la propriété a été achetée par Michel Reybier. Il a lancé une modernisation des installations de vinification ainsi que d’autres rénovations.

INDIAN STYLE

The curiosity and search of exportation country for the wine often led Mister d’Estournel in Asia. British officers stationed in India would begin savoring his wine as early as 1838. He had an open mind to the world and a fascination for other countries. India was the main inspiration behind the original style of the castle with traditional pagodas and asian architecture. His obsession for the foreign and the exotic, would earn him the nickname of Maharajah of Saint-Estèphe.

La curiosité et la recherche de pays d’exportation pour le vin ont souvent conduit M. d’Estournel en Asie. Des officiers britanniques stationnés en Inde commenceront à savourer son vin dès 1838. Il avait un esprit ouvert au monde et une fascination pour d’autres pays. L’Inde a été l’inspiration principale derrière le style original du château avec les pagodes traditionnelles et l’architecture asiatique. Son obsession pour l’étranger et l’exotique, lui gagnerait le surnom de Maharajah de Saint-Estèphe.

miraval

Relais de Margaux

From the village of Margaux, just two kilometers on a discreet road through the vines leads to something you wouldn’t expect. The Relais de Margaux, an old wine-growing castle from the end of the 19th century has been transformed into a spacious resort, golf and spa. With as many as 88 rooms it’s a gigantic hotel compared to other small castles and Chambres d’Hôtes you might find within the various wine region of the Médoc.

Du village de Margaux, à deux kilomètres seulement sur une route discrète à travers les vignes, vous découvrirez un endroit auquel vous ne vous attendez pas. Le Relais de Margaux, ancien château viticole de la fin du 19ème siècle, a été transformé en un établissment, golf et spa spacieux. Avec jusqu’à 88 chambres, c’est un hôtel gigantesque par rapport aux autres petits châteaux et Chambres d’Hôtes que vous trouverez dans les différentes régions viticoles du Médoc.

WHAT YOU GET

Spacious room with a view on the surrounding golf. A décor filled with antique Bordeaux furniture and various relics. A full spa with various care and access to the indoor pool. An 18 hole golf course where every course has been named after Estate of the region. Attentive and helpful staff.

Chambre spacieuse avec vue sur le golf environnant. Un décor rempli de meubles anciens de Bordeaux et de diverses reliques. Un spa complet avec divers soins et accès à la piscine intérieure. Un terrain de golf de 18 trous où chaque parcours a été nommé après le domaine de la région. Du personnel attentionné et serviable.

miraval

A visit at Château Margaux

Back in the XII century, the place was called “La Mothe de margaux” as there was a distinct mound free of vines across the normally quite flat Médoc. It was the Lestonnac family from 1572 to 1582 that operated the change and structured the estate as it still is today to benefit from the claret trend. In 1810, it was Bertrand Douat, Marquis de la Colonilla who decided to build the castle since he considered the previous manor not worthy of the estate’s renown. With the new architecture style, it had earned the name of “ The Versailles of Médoc”. Afterwards, The Pillet-Will era for Chateau Margaux was a tough one affected by recession and the mean phylloxera. With all the replanting that had to be done, it marked the début of the second vin, the Pavillon rouge. Andre Mentzelopoulos and later his daughter Corinne Mentzelopoulos took over running Chateau Margaux for the modern age. With the assistance of the famous Bordeaux oenologist, Emile Peynaud and Paul Pontallier, an agricultural engineer has worked miracles for the renovation of the estate.

The vineyard is basically in three sections with parcels surrounding the chateau, hillside parcels and vines are also planted close to the church, which is just a little south. There’s also 11 hectares of Sauvignon Blanc used to make the Pavillon Blanc. Pavillon Blanc du Chateau Margaux made its debut with the 1921 vintage. However, white wine was produced at Chateau Margaux at least as far back as 1900.

Au XIIe siècle, l’endroit s’appelait «La Mothe de Margaux» car il y avait un monticule distinct  sans vignes au milieu d’un médoc normalement assez plat. C’est la famille Lestonnac de 1572 à 1582 qui a lancé le changement et a structuré le domaine comme tel pour bénéficier de la popularité du claret. En 1810, c’est Bertrand Douat, marquis de la Colonilla qui décide de construire le château puisqu’il considérait le précédent manoir indigne de la renommée du domaine. Avec le nouveau style d’architecture, il a mérité le nom de “Versailles du Médoc”. Par la suite, l’ère Pillet-Will pour le Château Margaux a été une année difficile, affectée par la récession et le méchant phylloxéra. Avec toute la replantation qui devait être faite et la jeunesse des vignes, ce fut le début du deuxième vin, le Pavillon rouge. André Mentzelopoulos et plus tard sa fille Corinne Mentzelopoulos ont repris le contrôle du Château Margaux pour la période moderne. Avec l’aide du célèbre œnologue bordelais, Emile Peynaud et Paul Pontallier, un ingénieur agricole, ils ont fait des miracles pour la rénovation du domaine.

Le vignoble est essentiellement divisé en trois sections avec des parcelles entourant le château, des parcelles sur la colline et les vignes également plantés à proximité de l’église, qui est juste un peu au sud. Il y a aussi 11 hectares de Sauvignon Blanc utilisés pour faire le Pavillon Blanc. Le Pavillon Blanc du Château Margaux fait ses débuts avec le millésime 1921. Cependant, du vin blanc a été produit au Château Margaux déjà en 1900.

BARRELS

A large percentage of the oak barrels used to age their wine are produced at Chateau Margaux. Chateau Margaux is one of the few Bordeaux estates with their own cooperage on the property. A one man job, at the rate of three barrels per day, built only a third of the annual requirements but this is just enough. Diversity in barrels provenance is required anyway.

Un grand pourcentage des barils de chêne utilisés pour vieillir leur vin sont produits au Château Margaux. Chateau Margaux est l’un des rares domaines de Bordeaux avec leur propre tonnellerie sur la propriété. Un emploi d’un homme, au taux de trois barils par jour, a construit un tiers des besoins annuels, mais cela suffit. La diversité dans la provenance des barils est nécessaire de toute façon.

miraval

A visit at Château Latour

The oldest document mentioning Latour dates back to 1331. It is an official authorization granted to Gaucelme de Castillon by Lord Pons to build a tower in the St-Maubert land. The Saint Maubert tower was a defensive fortress during the hundred year war. After decades of inheritance, marriages and changes of ownership, the estate came in the hands of Alexandre de Ségur, the prince of wines and also the owner of Lafite-Rothschild. Following the revolution and many dividing inheritances, the growing amount of co-owners had to form a non-trading company to take care of the estate. For a while, the company was exclusively formed of Ségur descendant, but eventually most of the shares were bought by the English financial group Pearson and Allied Lyons. However, in 1993, François Pinault, acquired Latour for 131 Million dollars and, thus the estate became French again.

Château Latour produces 3 wines: the Grand Vin, which always comes from the vines immediately surrounding the château, known as L’Enclos; Les Forts de Latour, the second wine, created in 1966; and finally a third wine, simply called Pauillac de Latour, usually the product of young vines. Besides l’Enclos, the vineyard is composed of various smaller plot of lands such as petit batailley and Pinada, amongst others.

Le document le plus ancien mentionnant Latour remonte à 1331. Il s’agit d’une autorisation officielle accordée à Gaucelme de Castillon par Lord Pons pour construire une tour dans la région de St-Maubert. La tour Saint Maubert était une forteresse défensive pendant la guerre de cent ans. Après des décennies d’héritages, de mariages et de changements de propriété, le domaine est passé entre les mains d’Alexandre de Ségur, prince des vins et aussi propriétaire de Lafite-Rothschild. Après la révolution et de nombreux héritages divisant la propriété, le nombre croissant de copropriétaires ont dû former une société civile pour traiter les affaires du domaine. Pendant un certain temps, la société a été exclusivement formée de descendants Ségur, mais finalement la plupart des actions ont été achetées par le groupe financier anglais Pearson et Allied Lyons. Cependant, en 1993, François Pinault, a acquis Latour pour 131 millions de dollars et, ainsi, la succession est redevenue française.

Le Château Latour produit 3 vins: le Grand Vin, qui provient toujours des vignes qui entourent immédiatement le château, dénommé L’Enclos; Les Forts de Latour, le second vin, créé en 1966; Et enfin un troisième vin, appelé simplement Pauillac de Latour, généralement produit de jeunes vignes. Outre l’Enclos, le vignoble est composé de plusieurs petits terrains tels que le petit Batailley et Pinada, entre autres.

TOWER

Because the original Saint-Maubert Tower does not exist today, it remains a mystery. In fact, nowhere on the 1759 cadastre in Chateau Latour, is there any building that looks like a tower. The existing tower at Chateau Latour, which has nothing to do with the original one, did not give its name to the vineyard. In fact, the tower was a pigeon house, probably built with the stones from the old chateau between 1620 and 1630.  Château Latour holds its name from the original tower as well as the village. The Saint-maubert became Maubert and then Saint-lambert is the name used today.

Puisque la tour originale de Saint-Maubert n’existe pas aujourd’hui, elle reste un mystère. En fait, sur le cadastre de 1759 de Château Latour, il n’y a aucun bâtiment qui ressemble à une tour. La tour existante au Château Latour, qui n’a rien à voir avec l’original, n’a pas donné son nom au vignoble. En fait, la tour était un pigeonnier, probablement construit avec les pierres de l’ancien château entre 1620 et 1630. Château Latour tient son nom de la première tour sur place tout comme le village avoisinant.  Le Saint-Maubert est devenu Maubert puis Saint-Lambert est le nom utilisé aujourd’hui.

PRIMEURS

The Pauillac first growth has decided that 2011 will be its last vintage sold en Primeur. Instead, the first wine and second wine Les Forts de Latour, will only be sold when they believe they are becoming ready to drink. Before this announcement, Latour has been reducing the amount of wine sold en primeur for the past decade, building up supplies at the chateau in anticipation of this strategy as well as building a new, gigantic cellar to store all those bottles for years. This year, they have chosen to release the Grand Vin de Château Latour 2005 and Les Forts de Latour 2011 which are both considered ready to drink, or to be enjoyed, while still having the potential for cellaring.

La premier grand cru classé de Pauillac a décidé que 2011 sera son dernier millésime vendu en Primeur. Le premier vin et le second vin Les Forts de Latour, ne seront dorénavant vendus que lorsqu’ils seront considérés prêts à boire. Avant cette annonce, Latour a réduit la quantité de vin vendu en primeur depuis la dernière décennie, développant des réserves au château en prévision de cette stratégie et construisant une nouvelle cave gigantesque pour stocker toutes ces bouteilles depuis des années. Cette année, ils ont choisi de libérer le Grand Vin de Château Latour 2005 et Les Forts de Latour 2011 qui sont tous deux considérés comme prêts à boire, tout en ayant toujours un potentiel de garde.

miraval

A visit at Château Palmer

Château Palmer is one of the most stunning Castle in Médoc, the work of the architect Charles Burguet, to whom Bordeaux also owes two wings of its Museum of Fine Arts and its market of the Chartrons. It’s in the middle of the Margaux Appellation, with a stunning view on the Margaux church. Built in 1856, the Castle has withstood a lot through the years. It was taken as headquarters by the Germans during the war, it was left to abandon and have seen centuries of history. Now the Castle has been partially renovated to greet and welcome important guests, but if you go to the second floor, you will find all traces time has left there.

In 1814, Lieutenant-Colonel Palmer met Madame Marie Brunet de Ferriere, widow of Gascq, who offered him the Médoc estate. It will now bear the name of Château Palmer. However, before gaining its actual name, the land was the propriety of Château d’Issan’s owner and later took the name of Château de Gascq. In 1843, Charles Palmer sold Chateau Palmer to the Pereire family who invested a lot in the infrastructures, especially the famous and iconic castle. Afterwards, The Ginestet family, Miailhe family, Mahler-Besse family and the Sichel family jointly purchased the estate. Quite quickly, the Mahler-Besse and Sichel bought back most of the estate to become majority shareholders.

 

Château Palmer est l’un des châteaux les plus étonnants de Médoc, oeuvre de l’architecte Charles Burguet, auquel Bordeaux doit aussi deux ailes de son Musée des Beaux-Arts et son marché des Chartrons. Il se tient au milieu de l’Appellation de Margaux, avec une vue imprenable sur l’église Margaux. Construit en 1856, le château a beaucoup résisté au cours des années. Il a été pris comme siège par les Allemands pendant la guerre, il a été abandonné et a vu des siècles d’histoire. Maintenant, le château a été partiellement rénové pour saluer et accueillir des invités importants, mais si vous allez au deuxième étage, vous trouverez toutes les traces que le temps a laissé.

En 1814, le Lieutenant-Colonel Palmer fit la rencontre de Madame Marie Brunet de Ferrière, veuve de Gascq qui lui proposa en aubaine le domaine Médocain. Celui portera désormais le nom de Château Palmer. Cependant, avant d’obtenir son nom proprement dit, le terrain appartenait au propriétaire du Château d’Issan et prenait plus tard le nom de Château de Gascq. En 1843, Charles Palmer vendit Château Palmer à la famille Pereire qui ont investit beaucoup dans les infrastructures, en particulier le célèbre et emblématique château. Ensuite, la famille Ginestet, la famille Miailhe, la famille Mahler-Besse et la famille Sichel ont acheté conjointement le domaine. Rapidement, Mahler-Besse et Sichel rachetaient la plupart des biens pour devenir actionnaires majoritaires.

ALTER EGO

Chateau Palmer and its Alter Ego, are the two wines produced by the estate. Chateau Palmer also makes a small amount of white wine. Alter Ego made its debut with the 1998 vintage. Although it has the characteristics of a second wine, Palmer does not consider its Alter Ego as such. It comes from a separate plot of land and from a unique and different blend.

Château Palmer et son Alter Ego, sont les deux vins produits par la succession. Château Palmer fait également une petite quantité de vin blanc. Alter Ego a fait ses débuts avec le millésime 1998. Bien qu’il ait les caractéristiques d’un second vin, Palmer ne considère pas son Alter Ego comme tel. Il provient d’un terrain séparé et est issu d’un assemblage unique et différent.

HISTORICAL XIX CENTURY WINE

In 2004, lots chosen from the most representative of the vintage were used to produce a new wine. It was a blend of 85% Palmer grapes and 15% Syrah from the Rhone and was produced as homage to a wine that might have been released historically in the 19th century. Only 100 cases of this beauty were produced for the initial vintage. The experience was repeated for this unique wine in 2006, 2007, 2010 and 2013. Since some of the grapes were coming from outside of Bordeaux, labeling laws proscribed the name Bordeaux on the bottle as well as the Palmer name and the Château Logo. It was sold as a simple Vin de Table.

En 2004, des lots choisis parmi les plus représentatifs du millésime ont été utilisés pour produire un nouveau vin. C’était un mélange de 85% de raisins de Palmer et de 15% de syrah du Rhône. Il a été produit en hommage à un vin qui aurait supposément été produit historiquement au 19e siècle. Seulement 100 caisses de cette beauté ont été produites pour le millésime initial. L’expérience a été répétée pour ce vin unique en 2006, 2007, 2010 et 2013. Puisque certains raisins venaient de l’extérieur de Bordeaux, les lois sur l’étiquetage interdisaient le nom de Bordeaux sur la bouteille ainsi que le nom de Palmer et le logo du Château. Il a été vendu comme un simple Vin de Table.

miraval

A visit at Château Mouton-Rothschild

“Premier je suis, second je fus, Mouton ne change”.
“First I am, second I was, Mouton do not change.”

Château Mouton-Rothschild was once part of the Ségur ownership along with Lafite and latour. It was only in 1853, when Baron Nathaniel de Rothschild acquired the piece of land that the mouton name came along. However, it was Baron Philippe de Rothschild who elevated and made the renown of the estate with some key decisions. First, he established estate bottling which lead to the construction of the famous and beautiful Grand Chai. Later, he established the label art, different each vintage.

Château Mouton-Rothschild faisait autrefois partie de la grande propriété Ségur avec Lafite et Latour. Ce n’est qu’en 1853, quand le baron Nathaniel de Rothschild a acquis le morceau de terre que le nom mouton est apparu. Cependant, c’est le baron Philippe de Rothschild qui a redonné de l’éclat et a fait la renommée du domaine avec quelques décisions clés. Tout d’abord, il a mis en place la mise en bouteille au Château qui a conduit à la construction du célèbre et magnifique Grand Chai. Plus tard, il a établi les étiquettes d’artistes reconnus, différentes à chaque millésime.

LABEL ART

The tradition of label art started in 1945 and is quite complex. Each year, a new artist, a new design, sometimes two, some exceptions, special releases, makes the initiative truly fascinating. In fact, a first attempt was made in 1924 with a poster from Jean Carlu, but the continuous project was not yet in place. There’s so many stories and process within each and every label that they made a whole museum out of them. The museum is right behind the huge and modern vinification room in a private part of the estate. There’s also a private collection of artistic pieces and antique porcelain.

La tradition des étiquettes a commencé en 1945 et est assez complexe. Chaque année, un nouvel artiste, un nouveau design, parfois deux, quelques exceptions, des communiqués spéciaux, rend l’initiative vraiment fascinante. En fait, une première tentative a été faite en 1924 avec une affiche de Jean Carlu, mais le projet continu n’était pas encore en place. Il y a tellement d’histoires et de processus dans chaque étiquette qu’ils ont pu faire d’eux un musée entier. Le musée est juste derrière la vaste et moderne salle de vinification dans une partie privée du domaine. Il y a aussi une collection privée de pièces artistiques et de porcelaine antique.

 

CLASSIFICATION

The historic 1855 Bordeaux Classification has left its mark and is still in place after more than 160 year. While Mouton-Rothschild was not part of the original First growth, since the classification was based on price of the time, it is one of the few changes that have been allowed. Château Mouton Rothschild was promoted from Second Growth to First Growth status in 1973. The other changes include the addition of Château Cantemerle as Fifth Growth because it had been left off by accident and Château Dubignon, originally a third growth has been removed after becoming part of Château Malescot St. Exupery.

Le Classement historique de 1855 a laissé sa marque et est toujours en place après plus de 160 ans. Alors que Mouton-Rothschild ne faisait pas partie des premiers crus classés initiaux, puisque la classification était basée sur le prix de l’époque, Il s’agit de l’un des rares changements qui ont été autorisés. Château Mouton Rothschild a été promu de deuxième cru classé à premier cru classé en 1973. Les autres changements incluent l’ajout de Château Cantemerle comme cinquième cru parce qu’il avait été oublié par accident ;et Château Dubignon, à l’origine un troisième cru a été retiré après s’être intégré au Château Malescot St- Exupery.

miraval

Arcachon

The well-known beachfront destination you can’t miss when going to Bordeaux. Just an hour away of the Métropole, Arcachon is just a burst of sunshine, and sunsets, warm, golden sand and of course the local oysters. The town on the south side of the triangular Arcachon Bay, lured bourgeois Bordelaise at the end of the 19th century and is still luring all the region’s tourists today.

Of course, the little town has developed around this touristic advantage. You can find many restaurants, a casino and various activities and amenities all year round. I’ve stayed at the hotel B d’arcachon. It is located next to the casino, right in front of the sea and in the middle of the main beachfront sidewalk with a very central standpoint. The bright modern rooms will have you settled very comfortably for your stay. Do not trust the exterior appearance which is quite bland, the interior is more than pleasing.

La célèbre destination en bord de mer que vous ne pouvez pas manquer en allant à Bordeaux. À une heure seulement de la métropole, Arcachon est remplie de soleil brillant et de couchers de soleil, de sable chaud et doré et bien sûr des huîtres locales. La ville située sur le côté sud de la baie triangulaire d’Arcachon, attira les bourgeois Bordelais à la fin du XIXe siècle et attire encore aujourd’hui tous les touristes de la  région.

Bien sûr, la petite ville s’est développée autour de cet avantage touristique. Vous pouvez trouver de nombreux restaurants, un casino et diverses activités et équipements tout au long de l’année. J’ai séjourné à l’hôtel B d’Arcachon. Il est situé à côté du casino, juste en face de la mer et au milieu du trottoir principal en bord de mer avec un point de vue très central. Les chambres lumineuses et modernes vous installeront très confortablement pour la durée de votre séjour. Ne faites pas confiance à l’apparence extérieure qui est plutôt fade, l’intérieur est plus que plaisant.

 

http://hotel-b-arcachon.com/

http://www.arcachon.com/