IMGP5442 (2)

Pio Cesare

The Piedmont and more precisely Barolo is such an amazing place. I do deeply love it and let me explain why. It’s not the most well-known and market pleasing wines, yet the sales and popularity keeps increasing. There’s something in Piedmontese wines that is starting to reach consumers and sometimes I feel like they unknowingly fall in love with them. It’s not just the idea of the gorgeous sun-drenched hills but also all the talk that’s been around. The new defined crus have put Barolo in the spotlights and I think it’s amazing to get this level of precision in terroir and single vineyards. Yet, for some producers, it’s just putting on papers what they knew for the past generations. They were already reaching out to those specifically tailored characterisitics to build their wine like it’s no big deal. They have the knowledge and possibility to make big, broad, juicy modern wines. Yet, they tend to stick to a traditional, preserved style with finesse, purity of fruits and refined structure. Nebbiolo is unique. Barbaresco is unique. Barolo is Unique.

I had the chance to share a lunch with M. Pio Boffa from the historical estate of Pio Cesare and it’s exactly what I found in the wines and the discussion. This stance between wanting some modernity, but also wanting to keep the house’s family style.

Pio Cesare was founded in 1881 by Cesare Pio and has remained family owned ever since. Even, if they didn’t owned the land at that time, they remained pretty much within the same position around the town of alba. Most of their vineyards are on the limestone rich soils of SerraLunga but they also have quite an expansive portfolio of communes in Barolo and Barbaresco including, but not limited to, Castiglione, la Morra and a just acquired Monforte 10 hectares.

The wines

L’altro / Piodelei

Pio Cesare has been experimenting in the past 30 years with an uncommon grape in piedmonte, chardonnay. The Piodilei is a very intense and creamy chardonnay with a rich, round taste, a reduced use of oak and a lovely saltiness. L’altro, which literally means “the other” is the other Chardonnay. Lighter and more delicate but still full of complexity creaminess.

2014

The 2014 vintage was mostly cold and revealed a very classical and traditional style both in the Barolo and Barbaresco expressions. They have integrity, complexity, identity and a purity of fruits. They are not forward but rather rounded and fine.

2010

2010 was a very warm vintage. The result was juicy, accessible, lecherous kind of modern wines. It has character, boldness and backbone, especially the Barolo.

Single vineyards

Pio Cesare is producing two single vineyards even if it goes against their belief. Their style was built around the knowledge and blending from all the land specificity, using each characteristic to its advantage. Yet, both the barbaresco single vineyard “il Bricco” and the Barolo single vineyard “Ornato” have impressive preciseness, purity and lenght.

 

Le Piémont et plus précisément Barolo est un endroit incroyable. J’ai un amour profond pour ces vins, laisse-moi expliquer pourquoi. Ce ne sont pas les vins les plus connus ou attrayant pour le grand public, mais ses ventes et sa popularité ne cesse d’augmenter. Il y a quelque chose dans les vins piémontais qui commence à toucher les consommateurs et parfois j’ai l’impression qu’ils tombent inconsciemment amoureux. Ce n’est pas seulement l’idée des superbes collines ensoleillées, mais aussi toutes les discussions qui ont eu lieu. Les nouveaux crus définis ont mis Barolo sous les feux des projecteurs et je pense que c’est incroyable d’obtenir ce niveau de précision des terroirs et vignobles. Pourtant, pour certains producteurs, il s’agit simplement de mettre sur papier ce qu’ils savaient pour les générations passées. Ils étaient déjà en train d’utiliser à profits ces caractéristiques spécifiquement adaptées pour construire leur vin comme si de rien n’était. Ils ont la connaissance et la possibilité de faire de grands vins, larges, juteux et modernes. Pourtant, ils ont tendance à se coller à un style traditionnel et préservé avec finesse, pureté des fruits et structure raffinée. Le Nebbiolo est unique. Barbaresco est unique. Barolo est unique.

J’ai eu la chance de partager un déjeuner avec M. Pio Boffa du domaine historique de Pio Cesare et c’est exactement ce que j’ai trouvé dans ses vins et la discussion. Cette position entre vouloir un peu de modernité, mais aussi vouloir conserver le style familial de la maison.

Pio Cesare a été fondée en 1881 par Cesare Pio et est restée familiale depuis. Même s’ils ne possédaient pas la terre à ce moment-là, ils restaient à peu près dans la même position autour de la ville d’Alba. La plupart de leurs vignobles se trouvent sur les sols riches en calcaire de SerraLunga, mais ils possèdent également une vaste gamme de communes à Barolo et Barbaresco, notamment Castiglione, la Morra et 10 hectares récemment acquis à Monforte.

Les vins

L’altro / Piodelei

Pio Cesare a expérimenté au cours des 30 dernières années avec un cépage rare au Piedmont, le chardonnay. Le Piodilei est un chardonnay très intense et crémeux avec un goût rond et riche, une utilisation réduite du chêne et une belle salinité. L’altro, qui signifie littéralement “l’autre”, est l’autre chardonnay. Plus léger et plus délicat mais toujours plein de complexité crémeuse.

2014

Le millésime 2014 a été plutôt froid et a révélé un style très classique et traditionnel à la fois dans les expressions Barolo et Barbaresco. Ils ont l’intégrité, la complexité, l’identité et la pureté des fruits. Ils ne sont pas en avant mais plutôt arrondis et tout en finesse.

2010

2010 a été un millésime très chaud. Le résultat était juteux, accessible, lubrique et plutôt modernes. Ils ont du caractère, de l’audace et de la colonne vertébrale, en particulier le Barolo.

Cuvée parcellaire

Pio Cesare produit deux cuvées parcellaires, même si cela va à l’encontre de leur croyance. Leur style a été construit autour de la connaissance et du mélange de toutes les spécificités de la terre, en utilisant chaque caractéristique à son avantage. Pourtant, la cuvée “il Bricco” de barbaresco et la cuvée “Ornato” de Barolo ont une précision, une pureté et une longueur impressionnantes.

IMGP5442 (2)

Fattoria dei Barbi

As the first Brunello imported in the USA, and with a growing part of the production destined to export, 55% going towards 60%, Fattoria dei Barbi  is a historic estate that continues to be a pioneer in Tuscan wines. If the name doesn’t sound a clue, the very recognizable blue label might. This Brunello is he benchmark of the estate, consistent, classic and made every year, independently of the vintage conditions. This iconic brand has been imported by Mark Anthony for now 18 years and was already part of the Quebec market before that.

The estate is one of only five in Montalcino that have continuously operated for over 100 years. The Colombini family has owned land in Montalcino since 1352, but only acquired Fattoria dei Barbi in the end of the 18th century. They were one of the first families, right after Biondi-Santi, to produce brunello. This might just appear as the past for you, but for old world classic wines like this, history, status and tradition is part of the wine. And again, without a rich past, the cellar wouldn’t be as full. It hides some very ancient treasures and visitors might get a sight of Brunellos and Vin santos dating back to 1870.

As soon as the servers started pouring the samples, the whole room was filled with the magical smell of the wines. It’s a lovely moment announcing the start of a very pleasant tasting.

BRUSCO & ROSSO

What’s the difference? Rosso is an official DOC, it’s made of 100% sangiovese and just shows the potential of elegance of this majestic grape varieties. It’s not a very restrictive DOC and there’s many style of Rosso and it’s sometimes called the Picolo Brunello ( small Brunello) But this one stands on its own. The Brusco Was first produced in the late 60s. It’s a deposited name only Barbi can use and it’s made as an approachable wine with 10% Merlot. Kind of the first ever Montalcino’s Super Tuscans. It’s a vibrant, unoaked pizza wine.

VIGNA DEL FIORE

Created by Francesca Colombini in 1981 as her 50th anniversary self-proclaimed gift, this is the very feminine and winsome single vineyard of the estate. It literally means Flower vineyard but in fact it relates to the local river called Fiore. It is broad with an incredible expression and substance, especially in the voluptuous 2007.

RISERVA

Opinions differ concerning which wine of Fattoria dei barbi is the best one between Vigna del Fiore and the Riserva. I guess this is personal opinion. The riserva is definitely more reserved, and open up slower. It doesn’t give itself right away and you have to wait for it to open up. It is more structured and mature. 2011 is showing a great concentration. 2010 has yet discovered who it will be. It is very shy. 2007 was a warm vintage and is more drying. 2006 is a round and gentle vintage, with lots of freshness and superb length. However, 2004 was a tight and hard vintage, it’s reductive and misses the structure of other vintages.

Fattoria dei Barbi

En tant que premier Brunello importé aux États-Unis, et avec une part croissante de la production destinée à l’exportation, 55% allant vers 60%, Fattoria dei Barbi est un domaine historique qui continue d’être un pionnier des vins toscans. Si le nom ne sonne pas un indice, l’étiquette bleue très reconnaissable pourrait. Ce Brunello est la référence du domaine, consistant, classique et fabriqué chaque année, indépendamment des conditions du millésime. Cette marque emblématique a été importée par Mark Anthony depuis maintenant 18 ans et faisait déjà partie du marché québécois auparavant.

Le domaine est l’un des cinq à Montalcino ayant fonctionné en continu pendant plus de 100 ans. La famille Ccolombini a possédé des terres à Montalcino depuis 1352, mais a seulement acquis Fattoria dei Barbi à la fin du 18ème siècle. Ils ont été l’une des premières familles, juste après Biondi-Santi, à produire du brunello. Cela pourrait sembler juste le passé pour vous, mais pour les vins classiques du vieux monde comme celui-ci, l’histoire, le statut et la tradition font partie du vin. Et encore, sans passé riche, la cave ne serait pas aussi pleine. Il cache des trésors très anciens et les visiteurs pourraient avoir un aperçu de Brunellos et Vin Santos datant de 1870.

Dès que les serveurs ont commencé à verser les échantillons, toute la pièce était remplie de l’odeur magique des vins. C’est un joli moment qui annonce le début d’une dégustation très agréable.

BRUSCO & ROSSO

Quelle est la différence? Rosso est une DOC officiel, 100% sangiovese et montre le potentiel d’élégance de ce cépage majestueux. Ce n’est pas une DOC très restrictive, il y a beaucoup de style de Rosso et il sont parfois appelés Picolo Brunello (petit Brunello), mais celui-ci se distingue seul. Le Brusco a été produit pour la première fois à la fin des années 60. C’est un nom déposé que seul Barbi peut utiliser. C’est un vin accessible avec 10% de merlot. Une sorte de premier Super Toscans de Montalcino. C’est un vin de pizza, très vibrant.

VIGNA DEL FIORE

Créée par Francesca Colombini en 1981 comme cadeau autoproclamé pour son 50e anniversaire, c’est une parcelle unique et très féminine de la propriété. Il signifie littéralement vignoble de fleur, mais en fait, il se rapporte à la rivière locale appelée Fiore. Il est large avec une expression et une substance incroyables, surtout dans le voluptueux 2007.

RISERVA

Les opinions divergent quant à savoir quel vin de Fattoria dei barbi est le meilleur entre Vigna del Fiore et le Riserva. Je suppose que c’est une opinion personnelle. Le riserva est définitivement plus réservé et s’ouvre plus lentement. Il ne se donne pas tout de suite et il faut attendre qu’il s’ouvre. Il est plus structuré et mature. 2011 montre une grande concentration. 2010 n’a pas encore découvert qui il sera. Il est très timide. 2007 a été un millésime chaud et plus sec. 2006 est un millésime rond et doux, avec beaucoup de fraîcheur et une longueur superbe. Cependant, 2004 a été un millésime serré et dur, il est réducteur et manque la structure des autres millésimes.

Fattoria dei Barbi

Mark Anthony

IMGP5442 (2)

Berselli & Solferino

Italy’s heel may not be incredibly renowned, but still everything the Italophiles craves is there in abundance: authenticity, tradition, warm weather, excellent local ingredients and most of all wines with great specificity. It’s sometimes referred to as Apulia. Producers in Puglia have focused on making great red wines and local grapes like Negroamaro, Primitivo, Uva di Troia and Bombino Nero. Primitivo especially benefits from a new-found popularity. It is, in fact, the exact same thing as zinfandel even if the Puglian expression is quite distinctive, which may explain this consumer support and attention. Generally, it’s a very dark and abundant grape with early, but uneven ripeness that needs quite consistent care.

Lucky us, there’s a new wine from this interesting region available at the SAQ. A Primitivo obtained by carefully selected grapes grown in the Salento district, in the very heart of Puglia. Tradition, experience and sunshine fills this stately wine presented in a Clavelin-like, numbered bottle. It’s opulent in intensity with a very ripe, almost cooked fruitiness. It’s characterized by plums, dark chocolate, a robust structure and a wrapping slight sweetness. Surprisingly, even with its wide taste, it is not harsh at all. In fact, I find it quite rounded, juicy and easygoing, for this type of wine.

It’s in this inspiring environment that Alma wines strive and make their signature new addition to their already very wide portfolio of over 60 products. They all represent and enhance the authenticity of most Italian regional production, from Piedmont to Sicily. Berselli & Solferino is no exception with the native varietal characteristic of Puglia as the very basis of its style and expression. The first vintage was the 2014, but the 2015 is now available. It’s a project destined to make the varietal shine as well as connection between Alma wines and Puglia.

Code SAQ: 13487188

Le talon d’Italie n’est peut-être pas incroyablement renommé, mais tout ce que les Italophiles recherchent est là en abondance: authenticité, tradition, temps chaud, excellents ingrédients locaux et surtout des vins avec une grande spécificité. Les producteurs des Pouilles se sont concentrés sur la production de grands vins rouges et de cépages locaux comme le Negroamaro, le Primitivo, l’Uva di Troia et le Bombino Nero. Le Primitivo bénéficie notamment d’une popularité nouvelle. C’est, en fait, exactement la même chose que le zinfandel même si l’expression des Pouilles est assez distinctive, ce qui peut expliquer ce soutien et cette attention du consommateur. Généralement, c’est un cépage très sombre et abondant avec une maturité hâtive, mais inégale qui nécessite des soins assez constants.

Il y a un nouveau vin de cette région intéressante disponible à la SAQ. Un Primitivo obtenu par des raisins soigneusement sélectionnés cultivés dans le district de Salento, au cœur même des Pouilles. Tradition, expérience et soleil emplissent ce vin présenté dans une bouteille numérotée semblable à un Clavelin. Il est opulent en intensité avec un fruité très mûr, presque cuit. Il se caractérise par des prunes, du chocolat noir, une structure robuste et une légère douceur enveloppante. Étonnamment, même avec son goût large, il n’est pas dur du tout. En fait, je le trouve assez arrondi, juteux et facile à vivre, pour ce type de vin.

C’est dans cet environnement inspirant que les vins d’Alma s’efforcent de faire leur signature, un nouvel ajout à leur gamme déjà très vaste de plus de 60 produits. Ils représentent tous et renforcent l’authenticité de la plupart des régions italiennes, du Piémont à la Sicile. Berselli & Solferino ne fait pas exception avec la caractéristique variétale indigène des Pouilles comme la base même de son style et de son expression. Le premier millésime a été le 2014, mais le 2015 est maintenant disponible. C’est un projet destiné à faire briller le cépage ainsi que la connexion entre les vins d’Alma et les Pouilles.

Code SAQ: 13487188

almawines.com

IMGP5442 (2)

The personalities of champagne: Gosset

Champagne is something truly unique in many ways. There’s an aura and mood surrounding this name that is both precise and mysterious at the same time. It’s a mythic and exciting product that reached impressive distinction and status. This prominence has affected the appellation but also brands in a more specific ways. The truth is behind its unique character, the champagne hides a mosaic of micro-terroirs, a vast array of definite styles and overall a multifaceted personality. What is the true differentiation between a bottle and another? What is the authentic spirit and world of each of the prestigious houses?

Founded in 1584, quite a way back, Champagne Gosset has had some ups and downs. Since 1994, it is now owned by the Renaud Cointreau Group along Cognac Frapin. It may be an old brand but it’s one of the smallest of the Grande marque Champagne and always remained as so. The new owners insist on keeping continuity in the style of the house and maintaining the old, smooth and rounded style.

Unlike most champagne producers, Gosset carefully avoids malolactic fermentation except in the Excellence Cuvée and uses extended lees aging instead. This gives their wine a very ripe style, great acidity and pretty much most of its personality. The wines are perfumed, brilliant with originality in their fullness and finesse in their autolysis. In 1985, just following the house’s 400th anniversary celebration, a special selection of vintage became the unique Celebris prestige Cuvée. Only four other vintages has been deemed worthy, not counting the newest Celebris rosé.

 

Les personnalités du champagne: Gosset

Le Champagne est quelque chose de vraiment unique à bien des égards. Il y a une aura et une ambiance autour de ce nom à la fois précis et mystérieux. C’est un produit mythique et passionnant qui a atteint une distinction et un statut impressionnants. Cette importance a affecté l’appellation mais aussi les marques d’une manière plus spécifique. La vérité est que derrière son caractère unique, le champagne cache une mosaïque de micro-terroirs, une vaste gamme de styles définis et une personnalité aux multiples facettes. Quelle est la vraie différenciation entre une bouteille et une autre? Quel est l’esprit et l’univers authentique de chacune des maisons prestigieuses?

Fondé en 1584, il y a bien longtemps, Champagne Gosset a connu des hauts et des bas. Depuis 1994, il est désormais détenu par le groupe Renaud Cointreau au même titre que Cognac Frapin. C’est peut-être une vieille marque mais c’est l’une des plus petites des Grandes Marques de Champagne et elle est toujours restée telle quelle. Les nouveaux propriétaires insistent sur la continuité dans le style de la maison et le maintien du style ancien, doux et arrondi.

Contrairement à la plupart des producteurs de champagne, Gosset évite soigneusement la fermentation malolactique sauf dans la Cuvée excellence et utilise plutôt le vieillissement prolongé sur lies. Cela donne à leur vin un style très mûr, une grande acidité et presque toute sa personnalité. Les vins sont parfumés, brillants d’originalité dans leur plénitude et finesse dans leur autolyse. En 1985, juste après la célébration du 400e anniversaire de la maison, une sélection spéciale de millésimes est devenue l’unique Cuvée de prestige Celebris. Seuls quatre autres millésimes ont été jugés dignes, sans compter le nouveau rosé Celebris.

IMGP5442 (2)

The personalities of champagne: Billecart-Salmon

Champagne is something truly unique in many ways. There’s an aura and mood surrounding this name that is both precise and mysterious at the same time. It’s a mythic and exciting product that reached impressive distinction and status. This prominence has affected the appellation but also brands in a more specific ways. The truth is behind its unique character, the champagne hides a mosaic of micro-terroirs, a vast array of definite styles and overall a multifaceted personality. What is the true differentiation between a bottle and another? What is the authentic spirit and world of each of the prestigious houses?

Billecart-Salmon has always been and hopefully will remain a family owned Champagne house. It was established in 1818 by the union of Nicolas-François Billecart and Elisabeth Salmon. Today, François and Antoine Roland-Billecart, represents the 6th generation of the estate which is relatively small, in comparison. It has a sense of hidden gem or little discreet treasure. The House philosophy is to keep in mind than Champagne is first and foremost wine. The work in the vines is as important as the second fermentation or disgorgement. The desired style has a highlight on fruit characteristic but also the unusual use of Pinot Meunier in large amount. They believe it has a lot to offer, texture, a creamy aspect and a structure to the wines. The Brut Reserve has as much as 45% of Pinot Meunier in its blend. In addition, the production is as meticulous as it gets from the use of their own cultured yeast to its long, slow, cool signature fermentation, which they are the only one to do.

 

Billecart-Salmon rosé is their iconic cuvee and a worldwide romantic favourite. With a very high percentage of Chardonnay, it pleases by its vibrant, bright salmon color, dryness and elegance. It’s just a refined burst of excitement. While it’s the reference for rosé champagne, the rest of the range is considered gastronomic Champagnes. Delicacy and a noble touch may be found in the Blanc De Blancs 2006; Originality and mature richness in the Brut Sous Bois entirely vinified in oak; A sense of history and precision in the cuvée Nicolas François Billecart created in 1964 as a tribute to the House’s founder; Intensity, depth and abundance in the Cuvée Elizabeth Salmon Created in 1988 as a tribute to the co-founder Elisabeth Salmon; and Finally, the strict, golden and rare Champagne from the one-hectare Clos Saint-Hilaire. It’s like a 5 course meal.

 

Les personnalités du Champagne: Billecart-Salmon

Le Champagne est quelque chose de vraiment unique à bien des égards. Il y a une aura et une ambiance autour de ce nom à la fois précis et mystérieux. C’est un produit mythique et passionnant qui a atteint une distinction et un statut impressionnants. Cette importance a affecté l’appellation mais aussi les marques d’une manière plus spécifique. La vérité est que derrière son caractère unique, le champagne cache une mosaïque de micro-terroirs, une vaste gamme de styles définis et une personnalité aux multiples facettes. Quelle est la vraie différenciation entre une bouteille et une autre? Quel est l’esprit et l’univers authentique de chacune des maisons prestigieuses?

Billecart-Salmon a toujours été et restera, nous l’espérons, une maison de Champagne familiale. Elle a été créée en 1818 par l’union de Nicolas-François Billecart et Elisabeth Salmon. Aujourd’hui, François et Antoine Roland-Billecart représentent la 6e génération du domaine relativement petite, en comparaison. Il a un esprit de bijou caché ou de petit trésor discret. La philosophie de la Maison est de garder à l’esprit que le champagne est avant tout un vin. Le travail dans les vignes est aussi important que la deuxième fermentation ou le dégorgement. Le style souhaité met en valeur les caractéristiques des fruits mais aussi l’utilisation inhabituelle du Pinot Meunier en grande quantité. Ils croient qu’il a beaucoup à offrir, de la texture, un aspect crémeux et une structure aux vins. Le Brut réserve a jusqu’à 45% de Pinot Meunier dans son assemblage. De plus, la production est aussi minutieuse, de l’utilisation de leur propre levure de culture jusqu’à leur longue, lente et fraîche fermentation signature, qu’ils sont les seuls à faire.

Le Billecart-Salmon rosé est leur cuvée emblématique et un favori romantique dans le monde entier. Avec un très haut pourcentage de Chardonnay, il plaît par sa couleur saumon vibrante et lumineuse, sa fraicheur et son élégance. C’est juste une explosion raffinée d’excitation. Alors que la maison est  la référence pour le champagne rosé, le reste de la gamme est considéré comme des Champagnes gastronomiques. La délicatesse et une touche noble peuvent être trouvées dans le Blanc De Blancs 2006; Originalité et richesse mature au Brut Sous Bois entièrement vinifié en fût de chêne; Un sens historique et de la précision dans la cuvée Nicolas François Billecart créée en 1964 en hommage au fondateur de la Maison; Intensité, profondeur et abondance de la cuvée Elizabeth Salmon Créée en 1988 en hommage à la cofondatrice Elisabeth Salmon; Enfin, le Champagne strict, doré et rare du Clos Saint-Hilaire de seulement un hectare. C’est comme un repas de 5 services.