IMGP8434 (2)

Wynns Coonawarra estate

Wynns Coonawarra estate is regarded as a benchmark for the Coonawarra district as well as the expression of terra Rossa soils. As the longest and largest established estate, this estate has helped the region’s popularity to rise.

In 1951, when the Wynn family bought what is now Wynns Coonawarra Estate, quality wine growing was not yet developed in Australia. They were the firsts to use the word estate in a name. When they produced their first cabernet, the black label, in 1954, it was the start of a love story between this grape and Coonawarra.

What makes Wynns so noteworthy, in my opinion, is not only in its history or amplitude. It’s the impressive fact that each and every one of their wines is available and affordable. It’s not iconic nor rare, just very well-known and simply appreciated. There’s an overall distinctly high quality and balance.

While the vineyards hold most of the region’s oldest vines, it’s a blessing as well as a problem. The overwhelming 850 hectares of vines the estate owns are all currently going through rejuvenation. Ancient vineyards, diseased ones, old ones, even new ones planted with incorrect clones and inferior rootstocks all needs maintenance and care. Wynns doesn’t only look at the past but also at the future.

Le domaine Wynns Coonawarra est considéré comme une référence pour le district de Coonawarra ainsi que pour l’expression des sols de terra Rossa. En tant que plus vieux et plus grand domaine établi, ce domaine a permis à la région de gagner en popularité.

En 1951, lorsque la famille Wynn a acheté ce qui est maintenant Wynns Coonawarra Estate, la production de vin de qualité n’était pas encore développée en Australie. Ils ont été les premiers à utiliser le mot ‘Estate’ dans leur nom. Lorsqu’ils ont produit leur premier cabernet, Black label, en 1954, ce fut le début d’une histoire d’amour entre ce cépage et Coonawarra.

Ce qui rend Wynns si remarquable, à mon avis, n’est pas seulement dans son histoire ou son ampleur. C’est le fait impressionnant que chacun de leurs vins est disponible et abordable. Ils ne sont pas vraiment iconique ni rare, juste très connu et simplement apprécié. Il y a une qualité et un équilibre globalement élevés.

Bien que les vignobles abritent la plupart des plus vieilles vignes de la région, c’est une bénédiction et un problème. Les 850 hectares de vignes que possède le domaine subissent actuellement un rajeunissement. Les anciens vignobles, les vignes malades, les anciens, même les nouveaux plantés avec des clones incorrects et des porte-greffes inférieurs ont tous besoin d’entretien et de soins. Wynns ne se contente pas de regarder le passé mais aussi l’avenir.

 

Chardonnay, 2016

This chardonnay has a cool-climate style yet with exotic aromas. The subtle and delicate brioche and fresh baked cookies aromas brings a rounded feeling to the otherwise quite light wine.

Ce chardonnay a un style de climat frais avec des arômes exotiques. La brioche subtile et délicate et les arômes de biscuits cuits au four apportent une sensation de rondeur au vin par ailleurs assez léger.

💙 Black Label Cabernet Sauvignon, 1994

This vintage is stunning right now with incredible depth of lovely dried fruits. Dried strawberries are joined with oatmeal and pencil shavings aromas. The taste is even more intense than the smell. 1994 is supposedly a very different vintage with a style that differed from anything Wynns ever produced neither before nor after.

Ce millésime est magnifique en ce moment avec une profondeur incroyable de beaux fruits secs. Les fraises séchées sont associées à des arômes de flocons d’avoine et de copeaux de crayon. Le goût est encore plus intense que l’odeur. 1994 est censé être un millésime très différent avec un style différent de tout ce que Wynns n’avait jamais produit avant ou après.

💙Black label Cabernet Sauvignon, 2000

Between all the other vintages and wines, this was the most aromatic. It’s as ripe as it can get on the nose with lovely, juicy cherries and dried cranberries. Yet, the taste was way tarter like bing cherries, grappa and a touch of green still.

D’entre tous  les autres millésimes et vins, c’était le plus aromatique. Il est aussi mûr que possible avec, au nez, de jolies cerises juteuses et des canneberges séchées. Pourtant, le goût était beaucoup plus aigre avec plutôt es griottes, de la grappa et une touche de vert.

Black Label Cabernet Sauvignon, 2004

Some steely aroma is blocking all the aromatic from this vintage. I’m not sure if it’s past it’s due or just in a bad phase, but it’s definitely not showing its best now. The lengthy finale shows some potential though.

Certains arômes d’acier bloquent tous les arômes de ce millésime. Je ne suis pas sûre que le vin soit passé ou simplement dans une mauvaise phase, mais il ne se présente pas bien du tout maintenant. La longue finale montre cependant un certain potentiel.

Black Label Cabernet Sauvignon, 2009

Tart first impression. The alcohol of this vintage seems warmer than the others. It is overpowered and not quite balanced.

Première impression aigre. L’alcool de ce millésime semble plus chaud que les autres. Il est débalancé par sa puissance et pas tout à fait équilibré.

💙Black Label Cabernet Sauvignon, 2012

Simply Good, like a burst of fruity berries. I found it very enjoyable but in a simple way.

Simplement bon, comme un éclat de baies bien fruitées. Je l’ai trouvé très agréable mais d’une façon très simple.

💙Shiraz, 2015

I found this Shiraz so interesting. I wasn’t expecting this much from it. It’s obviously very fruity but in a refreshing state. There’s also red peppers and chilli aromas. I can just imagine how great this would be with a Taco pairings.

J’ai trouvé ce Shiraz si intéressant. Je ne m’y attendais pas beaucoup. C’est évidemment très fruité mais dans un état rafraîchissant. Il y a aussi des arômes de poivrons rouges et de piment. Je peux juste imaginer à quel point ce serait génial en accord avec des Tacos.

💙The siding 2013

Filled with dried plums, dates and amazing grilled hazelnuts flavors. The siding is in my opinion the softer, most balance wine of the portfolio. Not the most complex, but with an interesting tasteful palate.

Rempli de prunes séchées, de dattes et d’étonnantes saveurs de noisettes grillées. The Siding est à mon avis le vin le plus doux et le plus équilibré du portfolio de Wynn. Pas le plus complexe, mais avec un palais de bon goût.

Cabernet/shiraz/Merlot

This is a real fruit-forward mix of the siding and the Shiraz. Kind of in the middle of the fresh style of the Shiraz and the soft style of the siding.

Ceci est un véritable mélange de fruits entre The siding et le Shiraz. Un peu au milieu du style frais du Shiraz et du style doux de The siding.

IMGP8434 (2)

Sandeman porto

Sandeman Porto has a new look inside and out. The well-recognised brand has taken part of the new ‘Clear bottle’ trend meant to make the tawny category of port popular again. The clear bottles show the amazing color range of the delicately aged tawnies as well as the evolution of these colors. This category has always been the strong point of the Brand and needs to be put forward. Port wines are not especially in a good state right now. Customers tend to unfairly consider them as out-dated or untrendy. Which isa shame as Good quality Port would speak for itself, if only allowed to.

This is not the only change towards innovation since Sandeman have joined the group SoGrape along names such as House Feirreirinha and Offley in 2002. The House of Sandeman is now a complete experience for visitor in Vila Nova de Gaia. Besides the usual and very interesting Cellar visits, tastings and shop, a whole new line of services is being developed at the very central lodge. Collaboration with the independence collective hospitality group has helped in providing lodging, the George restaurant upstairs as well as the terrace with a direct Douro view and the mobile bar with a menu dedicated to amazing Port cocktails. The house of Sandeman can now be seen as the full experience package. By the way, Port cocktails is the new best thing in the world, spread the word and the love.

Sandeman Porto a un nouveau look! La marque bien connue a pris part à la nouvelle tendance ‘transparente’ destinée à rendre la catégorie Tawny de porto populaire à nouveau. Les flacons transparents montrent l’étonnante palette chromatique des tawnies délicatement vieillis ainsi que l’évolution de ces couleurs. Cette catégorie a toujours été le point fort de la marque et doit être mise en avant. Les vins de Porto ne sont pas particulièrement à la mode en ce moment. Les clients ont tendance à les considérer injustement comme périmés ou démodés. Ce qui est une honte, car un Porto de bonne qualité parlerait de lui-même, si seulement autorisé à le faire.

Ce n’est pas le seul changement vers l’innovation depuis que Sandeman a rejoint le groupe SoGrape avec des noms tels que CAsa Feirreirinha et Offley en 2002. ‘House of Sandeman’ est maintenant une expérience complète pour les visiteurs à Vila Nova de Gaia. Outre les visites de cave, les dégustations et les achats, une toute nouvelle ligne de services est en cours de développement au sein du lodge central. La collaboration avec le independence collective hospitality group a contribué à fournir l’hébergement, le restaurant George à l’étage ainsi que la terrasse avec vue directe sur le Douro et le bar mobile avec un menu dédié aux cocktails à base de Porto. La maison de Sandeman peut maintenant être considérée comme un ensemble complet d’expériences. En passant, les Porto cocktails  sont la nouvelle meilleure chose au monde, Passez le mot et gâtez-vous.

IMGP8434 (2)

Vinum restaurant at Graham’s port lodge

If you want to enjoy Porto/Vila nova de Gaia at its fullest, in my opinion there’s just one way to do it: Find a windy terrace with the perfect view over the Douro, sit back and relax for as long as possible. Fortunately for you, I have found the perfect place.

The VINUM Restaurant & Wine Bar opened back in 2013 and is integrated with the historical graham’s port lodge. A combination of two passionate and extremely portuguese group, the Symington Family and the Sagardi hospitality group, this was meant for success. Up the hill in Vila Nova Gaia, the restaurant has the perfect view over the Douro which you can enjoy from the pergola covered terrace or the closed Atrium.

What you can expect:

– A design impregnated with the graham’s essence including a clever glass wall revealing rows of Pipes, granite elements and house’s memorabilia. There’s a soft, modern touch to the decor.

– Local, fresh Portuguese ingredients and the best traditions of Douro, Trás-os-Montes, Minho and Atlantic. As fresh as it can get, cooked and prepared to keep the ingredient’s purity and traditional aspect but always with a gastronomic touch and upmost quality. You must try the Algarve gigantic Oysters, the Tuna from the Azores marinated with soy and sesame sauce, Iberian ham croquettes, their ceviche with the best fish from Matosinhos Market and the Alheira de Mirandela smoky sausages; or anything really, everything’s so good.

– The wine list does put forward the Symington group wines & port, obviously. However, there’s an amazing diversity of Portuguese wines from the douro as well as other Portuguese winemaking region. I’ve noticed the great wines of Anselmo Mendes in Vinho Verde and tried the very special Quinta de Vesuvio, 2015.

Seriously, what was supposed to be a quick lunch ended in a whole afternoon of treats. I could’ve have spent the whole day just chatting with the incredibly fun and lovable staff. The idea and desire of cancelling our next appointment to stay longer was growing stronger as time passed by.

vinumatgrahams.com

 

Restaurant Vinum, chez Graham’s

Si vous voulez profiter pleinement de Porto / Vila Nova de Gaia, à mon avis, il n’y a qu’une façon de le faire: trouver une terrasse avec vue sur le Douro, s’asseoir et se détendre le plus longtemps possible. Heureusement pour vous, j’ai trouvé l’endroit parfait.

Le restaurant et bar à vins VINUM a ouvert ses portes en 2013 et est intégré au Lodge historique de Graham’s. Cette combinaison de deux groupes passionnés et extrêmement portugais, la famille Symington et le groupe d’hospitalité Sagardi, était destinée au succès. Élevé sur la colline de Vila Nova Gaia, le restaurant offre une vue imprenable sur le Douro, que vous pourrez apprécier depuis la terrasse couverte en pergola ou l’atrium fermé.

À quoi vous attendre:

– Un design imprégné de l’essence de Graham, y compris un mur de verre révélant des rangées de tonneaux, des éléments de granit et des souvenirs de la maison. Il y a une touche douce et moderne à la décoration.

– Des ingrédients locaux, fraîchement portugais et les meilleures traditions du Douro, Trás-os-Montes, Minho et Atlantique. Aussi frais que possible, cuit et préparé pour garder la pureté et l’aspect traditionnel de l’ingrédient mais toujours avec une touche gastronomique et une qualité maximale. Vous devez essayer les Huîtres géantes de l’Algarve, le thon des Açores mariné avec de la sauce de soja et de sésame, les croquettes de jambon ibérique, leur ceviche avec les meilleurs poissons du marché de Matosinhos et les saucisses fumées Alheira de Mirandela; ou quoi que ce soit vraiment, tout est si bon.

– La carte des vins met en avant les vins et les Portos du groupe Symington, évidemment. Cependant, il y a aussi une incroyable diversité de vins portugais provenant du douro ainsi que d’autres régions viticoles portugaises. J’ai remarqué les grands vins d’Anselmo Mendes du Vinho Verde et essayé la très spéciale Quinta de Vesuvio, 2015.

 

Sérieusement, ce qui devait être un déjeuner rapide s’est terminé par un après-midi de friandises. J’aurais pu passer toute la journée à bavarder avec le personnel incroyablement adorable. L’idée et le désir d’annuler notre prochain rendez-vous pour rester plus longtemps devenait dangereusement tentant.

IMGP8434 (2)

What’s Symington family estate?

You might have already heard that name without really knowing their story or how extensive the estate really is. With a mix of ancestry (English and Portuguese), this family is extremely representative of the port wine trade. The family’s link to winemaking span back 14 generation but the name Symington just landed in Portugual in 1882.

Just being there for a long time is not enough for achieving such growth. Yet, Symington has managed somehow to take a huge part of the Port and Douro wine share. The family has 2,461 hectares of land in the Douro Valley across 26 individual estates. These properties, known as quintas, encompass more than 1,000 ha of vines. It is one of the most significant vineyards holding of the region. Yet, this not enough as Symington Family Estates purchases grapes from approximately 1,200 growers in the Douro. As for Port wine, this family’s responsible for the making of approximately 32% of all premium Port categories.

The Port houses they control include Graham’s, Dow’s, Warre’s, Quinta do Vesuvio, Smith Woodhouse, Gould Campbell, Quarles Harris and most recently in 2010, Cockburn. Also, since 1999 they have been producing table wines from the Douro.

They have seven specialty Quintas, each with a team of their own, destined to produce higher end products. Of course, these are not the only wineries but it’s the more acclaimed. Quinta do Vesúvio, Quinta da Senhora da Ribeira (Dow’s), Quinta dos Malvedos (Graham’s), Quinta de Roriz, Quinta do Bomfim (Dow’s), Quinta da Cavadinha (Warre’s) and Quinta do Sol can be seen as very different than the rest of the portfolio. These are small production with the outmost quality concern.

Also, a new winery is planned to be built in the Douro. Called Quinta do Ataide, the winery should be ready by 2020.

Parlons Symington!

Vous avez peut-être déjà entendu ce nom sans vraiment connaître leur histoire ou l’étendue du domaine. Avec un mélange de pedigree (anglais et portugais), cette famille est extrêmement représentative du commerce des vins de Porto. Le lien familial à la vinification remonte à 14 générations, mais le nom Symington est débarqué au Portugual en 1882.

Le simple fait d’être là depuis longtemps n’est pas suffisant pour réaliser une telle croissance. Pourtant, Symington a réussi à prendre une énorme part du commerce de vin de Porto et du Douro. La famille a plus de 2000 hectares de terres dans la vallée du Douro à travers 26 domaines individuels. Ces propriétés, appelées Quintas, englobent plus de 1 000 ha de vignes. C’est l’un des vignobles les plus importants de la région. Pourtant, cela ne suffit pas car Symington Family Estates achète des raisins à environ 1200 producteurs dans le Douro. En ce qui concerne les vins de Porto, cette famille est responsable de la fabrication d’environ 32% de toutes les catégories de port premium.

Les maisons portuaires qu’ils contrôlent comprennent Graham, Dow’s, Warre’s, Quinta do Vesuvio, Smith Woodhouse, Gould Campbell, Quarles Harris et plus récemment en 2010, Cockburn. En outre, depuis 1999, ils produisent des vins de table du Douro.

Ils ont sept Quintas spécialisées, chacune avec une équipe spécifique, destinée à produire des produits haut de gamme. Bien sûr, ce ne sont pas les seuls vignobles, mais ce sont les plus acclamés. Quinta do Vesúvio, Quinta da Senhora da Ribeira (Dow’s), Quinta dos Malvedos (Graham’s), Quinta de Roriz, Quinta do Bomfim (Dow’s), Quinta da Cavadinha (Warre’s) et Quinta do Sol peuvent être considérés comme unique et se démarquent du reste de la gamme. Ce sont des petites productions avec un souci de qualité extrême.

En outre, une nouvelle Quinta est en cours de construction dans le Douro. Appelé Quinta do Ataide, le vignoble devrait être prêt d’ici 2020.

IMGP8434 (2)

Aphros wine – naturally

Since 2003, Vasco Croft has set out to resurrect his family estate that was almost abandoned. He’s pushed further the resurrection in turning the whole 20 hectares of vines and chestnut orchards into a sanctuary of sustainable practice, biodynamic and positive energetisation. Silver haired, naturally serene, former Architect, Vasco is one of the pioneers of biodynamic farming and wine making in Portugal and especially in Vinho Verde.

Loureiro and Vinhão have grown in these vineyards for centuries and are still the main focus of the wines. Along the reductive, sustainable practices in the vineyards, Vasco advocates for a reversion towards traditional, medieval winemaking techniques by relying as little as possible on technology. The Phaunus line of wines was born from this idea and a research on old winemaking methods. They were able to track down some old Talha amphorae from the south of Portugal. After being picked and pressed by hand, the wine is merely, purely left to age and ferment in these gigantic beeswax lined amphorae. This is supposedly, exactly how wines were made a thousand year ago, with no electricity, no temperature control (except opening the doors) and with as little handling as possible.

I know these types of practice and natural wines are controversial. I’m not myself a fervent defender of this type of approach that is often pushed to eccentric and almost esoteric limits. However, like the more than famous latin quote says: “In Vino Véritas”. The truth is in the wines which are impressive and absolutely stunning in every way. Every doubt that I might have gotten just disappeared at the first sip. Thank you Vasco for opening my eyes.

 

Depuis 2003, Vasco Croft a entrepris de ressusciter son domaine familial presque abandonné. Il a poussé plus loin la résurrection en transformant l’ensemble des 20 hectares de vignes et de vergers de châtaigniers en un sanctuaire de pratique durable, biodynamie et énergie positive. Cet ancien architecte, naturellement serein, à la chevelure argentée, Vasco est l’un des pionniers de l’agriculture biodynamique et de la vinification au Portugal et surtout au Vinho Verde.

Loureiro et Vinhão ont grandi dans ces vignobles pendant des siècles et sont toujours l’objectif principal des vins. En plus des pratiques réductrices et durables dans les vignobles, Vasco préconise un retour aux techniques traditionnelles de vinification médiévale en s’appuyant le moins possible sur la technologie. La ligne de vins Phaunus est née de cette idée et d’une recherche sur les anciennes méthodes de vinification. Ils ont pu retrouver quelques vieilles amphores de Talha du sud du Portugal. Après avoir été cueilli et pressé à la main, le vin est simplement laissé à l’abandon et fermenté dans ces gigantesques amphores enduites de cire d’abeille. Supposément, c’est exactement la manière dont les vins étaient faits il y a mille ans, sans électricité, sans contrôle de température (sauf l’ouverture des portes) et avec le moins de manipulation possible.

Je sais que ce type de pratique et de vins naturels sont controversés. Je ne suis pas moi-même une fervente partisane de ce type d’approche qui est souvent poussé à des limites excentriques et presque ésotériques. Cependant, comme  dist la plus que célèbre citation latine: “In Vino Véritas”. La vérité est dans les vins qui sont impressionnants et absolument magnifiques à tous points de vue. Tous les doutes que j’aurais pu avoir ont disparu à la première gorgée. Merci Vasco  de m’avoir ouvert les yeux.