Friuli – Venezia – Giulia

This year’s Italian wine tasting was the 22nd edition in Montreal and was again the successful, highly anticipated event thanks to the Italian trade commission. This time, the wines of the small North-eastern region of Friuli-Venezia-Giulia were put in the highlight. Not really considered one of the most popular regions, FVG has still managed to be in the spotlights lately but in two different ways. Firstly, it’s now widely understood that the finest white wines are produced there. The idea of Friuli producing just simple Pinot Grigio is in the past now. As wine lovers around the world discover the truth behind the different appellations of Friuli, they also discover Pinot Grigio tend to be stylish and refined. Also, Friuli’s own signature white grape Friulano, Ribolla Gialla and Verduzzo have to be taken seriously. Secondly, the wines stands out noticeably from other Italian wines as they are made using mostly non-traditional grape varieties. Friuli is one of Italy’s Native Grape hot beds, a native grape paradise. As a region famed for producing top whites, it has a remarkable number of native red grape varieties showing great promises too.

Schioppettino follows the historical events common to all other indigenous grapes grown in Friuli, a big mess! With the appearance of mildew and phylloxera later, has seen fit to remove them and to introduce the noblest French grape varieties. Schioppettino and many other varieties started disappearing. It was the Rapuzzi family, with their goal to cultivate only native Friulian grape varieties that started the rebirth of schioppettino and others. It now has its own Sottozona /Cru in its native home of Prepotto in Friuli’s eastern hills in Colli Orientali. Refosco dal Peduncolo is an instant crowd pleaser and probably the easiest red to find. A handful of producers are looking to finally put Pignolo on the map. It can be quite tannic in its youth but this is a really seriously age-worthy red. Also, let’s not forget the sweet wines from Picolit were reputedly a favourite of the Hapsburgs and other royal families.

Today, despite being just a couple of hours from Venice, FVG is one of Italy’s least touristed regions, despite its dashing landscapes, proximity of either mountains or sea and its Slovenian-Croatian-Austrian-Italian cultural mash up. There’s even a UNESCO World Heritage Site, the archaeological area and the cathedral of the ancient Roman city of Aquileia. For any wine and tourism fervent like me, Friuli seems like a perfect dream and I’d love to make it real.

La dégustation de vins italiens de cette année était la 22e édition à Montréal et a de nouveau été un événement très attendu grâce à la commission commerciale italienne. Cette fois, les vins de la petite région au nord-est de l’Italie, de Friuli-Venezia-Giulia, ont été mis de l’avant. Même si elle n’est pas vraiment considéré comme l’une des régions les plus populaires, FVG a tout de même réussi à être dans les projecteurs ces derniers temps, mais de deux manières différentes. Tout d’abord, il est maintenant largement compris que de fantastiques vins blancs y sont produits. L’idée de Friuli produisant simplement du Pinot Grigio est dans le passé maintenant. Comme les amateurs de vin du monde entier découvrent la vérité derrière les différentes appellations du Frioul, ils découvrent aussi des Pinot Grigio à tendance élégante et raffinée. En outre, les cépages blancs typiques de Friuli, le Friulano, le Ribolla Gialla et le Verduzzo doivent être pris au sérieux. Deuxièmement, les vins se démarquent nettement des autres vins italiens car ils sont fabriqués en utilisant principalement des cépages non traditionnels. Friuli est l’un des foyers de cépages indigène de l’Italie, un paradis de cépages retrouvés. En tant que région réputée pour produire des blancs supérieurs, elle possède un nombre remarquable de variétés de cépages rouges indigènes qui font également de grandes promesses.

Le Schioppettino suit les événements historiques communs à tous les autres cépages indigènes cultivés en Friuli, un grand désordre! Avec l’apparition de la moisissure et le phylloxera plus tard, on a jugé bon de les supprimer et d’introduire les cépages français les plus nobles. Schioppettino et de nombreuses autres variétés ont commencé à disparaître. C’était la famille Rapuzzi, avec leur but de cultiver seulement des cépages frioulans qui ont commencé la renaissance du Schioppettino et bien d’autres. Il a maintenant son propre Sottozona / Cru dans sa maison natale de Prepotto dans les collines de l’est du Frioul à Colli Orientali. Refosco dal Peduncolo est aussi facile à aimer et probablement le rouge friulan le plus facile à trouver. Une poignée de producteurs cherchent à mettre le Pignolo sur la carte. Il peut être assez tannique dans sa jeunesse mais c’est un vin de garde très sérieux. N’oublions pas non plus que les vins liquoreux de Picolit étaient réputés être un favori des Habsbourg et d’autres familles royales.

Aujourd’hui, à quelques heures de Venise, la FVG est l’une des régions les moins touristiques d’Italie, malgré ses paysages grandioses, la proximité des montagnes et de la mer et sa mosaïque culturelle slovène-croate-autrichienne-italienne. Il y a même un site du patrimoine mondial de l’UNESCO, la zone archéologique et la cathédrale de l’ancienne ville romaine d’Aquileia. Pour tout fervent amateurs de vin et de tourisme comme moi, Friuli semble être un rêve parfait et j’aimerais le rendre réalité.