Je découvre Monsieur Bulles


Bio

Monsieur Bulles de surnom, Guénael Revel a probablement choisi la spécialisation la plus éclatante. Historien et sommelier de formation, mais surtout spécialiste des bulles et vins effervescents. Il est l’auteur, entre autres, de trois livres dédiés aux champagnes et mousseux : Guide des champagnes et des autres bulles, Vins mousseux et Champagnes (2008) et Couleur Champagne (2007). Le tout dernier ouvrage intitulé Champagnes : guide et révélations, est rempli d’anecdotes et d’histoires inédites sur les grandes maisons qui sont particulièrement passionnantes.

Il ne faut toutefois pas croire que son expertise se limite au champagne. Monsieur Bulles a présidé l’Association canadienne des sommeliers professionnels de 2001 à 2006. Il y assure aujourd’hui les relations internationales sur le Conseil d’administration. Il a aussi fondé le petit canon, entreprise événementiel et d’évaluation de cave.

Allez! Je dédie ma prochaine bouteille de champagne à votre succès, Monsieur Bulles! Et parce que je suis fans de ce surnom.

 

Quand avez-vous réalisé que le vin vous passionnait?

Tardivement. Après mes études universitaires à l’École du Louvre et à la faculté de Paris Jussieu en histoire.

Bien sûr, nous consommions du vin dans la famille et mes parents m’y avaient initié adolescent, le vin a toujours été présent dans mon éducation.

Mais c’est en faisant mon service militaire à Bordeaux où l’on m’a autorisé à suivre des études en parallèle, que j’ai pu entrer à l’Université d’œnologie de Bordeaux.

J’ai donc aujourd’hui un bagage en histoire, en histoire de l’art et en dégustation des alcools.

 

Quel est votre événement viticole préféré?

Il y a en a plusieurs, notamment les 5 salons champenois de regroupements de récoltants qui ont lieu en avril depuis une petite décennie maintenant.

Ce sont des salons privés, ouverts seulement aux journalistes invités.

Toutefois, j’aime aussi les manifestations de dégustations internationales comme le concours mondial de Bruxelles.

Non pas parce qu’on y déguste des centaines de vin, mais parce qu’on y rencontre les personnalités internationales du vin, qu’on peut échanger de nombreuses idées et points de vue, et qu’on y prend finalement le pouls des actualités mondiales du vin. Ce sont des rencontres d’amitiés, l’essence même du vin selon moi.

 

Quels sont vos projets pour l’année à venir?

Je dois garder certains projets discrets, car encore en suspend…

Disons que je travaille sur un nouveau livre et que je prépare des tournées de conférences en Europe.

Je travaille toujours sur un nouveau livre dès que le dernier est commercialisé.

Par contre, le prochain ne sera pas consacré au champagne.

 

Quelle est la bouteille la plus remarquable que vous avez eu la chance de goûter?

Il y a en a plusieurs et ce ne sont pas forcément les plus grandes étiquettes qui m’ont impressionné, car le moment, le lieu et le contexte de la dégustation sont importants.

Je pense de toute façon, grâce à mon métier, avoir dégusté au moins une fois, les plus grands vins, le plus reconnus ou les plus cotés, cependant je garde 5 grands souvenirs:

Un madère du début du XVIIIème siècle de chez D’Oliveiras, bu sur place sur l’île de Madère avec les propriétaires.

Ces derniers connaissaient l’origine du fût, mais n’ont jamais pu mettre une date précise dessus.

La cuvée Cathelin 1990 Ermitage de JL Chave bue en 2007

Un porto vintage1945 de Sandeman bu en 2015

La cuvée Charlie 1979 de Charles Heidsieck bue en 2009 (cette cuvée n’existe plus)

Yquem 1967 bu en 2007

 

Quelle destination oenotouristique est la plus intéressante à votre avis?

Le Douro, Madère et la région de Salta en Argentine

www.monsieurbulles.com